Chat : les routes défoncées par l’hiver



Sous la neige, les routes. Ou, par endroits, ce qu’il en reste. A mesure que le bitume est libéré de la neige et de la glace, les nids-de-poule apparaissent, causant des problèmes de sécurité pour les automobilistes et surtout pour les motards, sans parler des dégâts aux véhicules.

Les intempéries n’expliquent pas tout et il y d’autres facteurs à éclaircir sur la qualité et l’épaisseur du bitume, sur le cahier des charges soumis aux entrepreneurs par les pouvoirs publics, sur les garanties, sur le contrôle des poids lourds etc. Filmée par un internaute en février 2010 sur le tronçon Waterloo-Nivelles, la vidéo ci-jointe garde tout son sens en ce début d’année.

A voir aussi l’émission « Questions à la Une » de la RTBF (13 janvier).

Lire le chat

Publicités

8 réflexions sur “Chat : les routes défoncées par l’hiver

  1. Voilà, il est 23h… Je rentre de bruxelles que j’ai quitté à 19h. 3 jantes et 3 pneus détruits peu avant Daussoulx. Une vingtaine de voitures dans le même cas. Avec 2 enfants en bas âge dans la voiture et une police inefficace qui passe 3 fois a coté de mon véhicule sans s’arrêter! 3h de dépannage plus tard, je ne décolère pas! Nos routes sont pourries mais par contre on vous y flash quand vous roulez a 130! Est-ce qu’on va un jour comprendre que les crminels ne sont pas les automobilistes qui roulent 10km/h trop vite mais ceux qui nous laissent rouler sur une telle infrastructure?

    J'aime

  2. Ne pourrait-on pas faire appel et sous-traiter ces travaux à des sociétés luxembourgeoises, françaises ou allemandes ? à conditions atmosphériques similaires, leurs routes sont incomparablement en meilleur état que les nôtres.
    (nous avons – heureusement – changer le ministre responsable de cet état. En Chine un tel ministre aurait été limogé pour incompétence – pour ne pas dire plus.

    J'aime

  3. Deux soucis.

    Pour impliquer des fournisseurs provenant de pays voisins, il faut un appel d’offre européens …. j’en vois peu. (cfr e-notification gratuit). De plus le Cahier Spécial des Charges doit être disponible en français et/ou néerlandais. Coût de traduction énorme.

    Pour s’assurer de la qualité, il faut effectuer des essais. Ceci est la responsabilité des Fonctionnaires Dirigeants (généralement des grosses pontes déconnectées du terrain). Des essais, par un laboratoire, coûte cher et donc … vision à cinq ans impose la qualité.

    J'aime

  4. Hier après-midi, sur l’E42 juste avant la sortie Gembloux, énorme ralentissement. Pour freiner, nous n’avons pas eu quelques minutes mais bien quelques secondes pour passer de 120 à 30 km h. La voiture devant nous s’est même retrouvée à l’arrêt pendant quelques secondes. Des trous énormes d’une profondeur assez imposante et de la largeur de toute la chaussée forcent les automobilistes à ralentir de manière imprévue (quand ils connaissent le coin, ils peuvent prévoir mais imaginez-vous à 110/120 sur autoroute et vous prendre ça car personne n’a ralenti et que vous n’avez pas vu venir le nid de poule…) avec tous les dangers (accidents, carambolages) possibles et imaginables en de telles circonstances.
    Même les nids de poule situés entre le rond point de Coronmeuse et le Colruyt d’Herstal sont moins grands et il s’agit déjà d’une honte en soi qui force les automobilistes à rouler sur la bande opposée. Sur l’autoroute, pareil, nous voilà forcés d’emprunter la bande d’arrêt de gauche et encore heureux y en a-t-il une. Soit nos autorités sont totalement incompétentes (ça ne fait pas de doute), soit elles nient (comme cette chère porte-parole du MET) en bloc la réalité (schizophrénie? dénégation?), soit il s’agit d’un problème, comme d’habitude, financier ou encore le tout ensemble.(…)

    J'aime

    1. Merci de vos commentaires, cher Monsieur Delattre. Toutefois, pour que le débat reste concentré sur le sujet qui nous occupe, je n’ai pas retenu les paragraphes traitant d’autres thèmes politiques. Merci de votre compréhension.

      J'aime

  5. Bonjour.
    J’aimerais bien savoir, et cela, suite a l’émission  » Question a la une » de l’année passée, pourquoi, en Belgique, la garantie demandée aux asphalteurs, n’est que de TROIS ANS, alors qu’en France, par exemple, elle est de 10 ans ? Car évidement, les chantiers belges sont faits avec le minimum de moyens, pour tenir ces 3 ans. Résultat : des trous partout, même pas 3 ans après ! Parce que la couche de bitume est minimale, la couche de sous-bassement aussi !!!

    J'aime

  6. Une seule solution, mettre au trou, le ministre, les fonctionnaires et les entrepreneurs responsables d’un tel scandale. Il est évident qu’il y a de l’argent qui, lui, n’est pas tombé dans des poches trouées !

    J'aime

  7. Garantie 3 ans, même raisonnement que Mr Delattre…

    soit c’est une vue court terme, on se fout de plus tard, et on prend le moins cher
    soit c’est des arguments « financier perso » et cela permet de devoir recommencer le boulot tous les 3 à 5 ans (et donc de toucher plus souvent des pots de vin!)
    soit c’est de l’imcompétence pure
    ou n’importe quelle combinaison des 3

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s