Moto: entre raison et démesure


La BMW C Concept n'est restée que trois jours au Salon de Bruxelles (ph. Alain Dewez).
Dans le monde des deux roues, des vraies révolutions sont certainement en route mais pas encore au Salon de Bruxelles.
Sur tous les stands règne néanmoins une sorte de tension sur l’avenir. Tension électrique d’abord. Hormis en version scooter où l’offre s’étoffe, on parle partout de véhicules électriques mais il n’y a pas encore de véritable modèle alternatif. À l’image de BMW qui n’a exposé que trois jours son concept mi-scooter-mi-moto «C» (notre photo) dont le développement prévoit une motorisation mécanique dans un premier temps (2012?), électrique ensuite.
Autre tension perceptible: les nouveaux modèles présentés jouent les grands écarts. Du raisonnable d’un côté. Du surdimensionné de l’autre. Deux motos polyvalentes font les beaux jours du salon: les Triumph Tiger 800 et 800XC ainsi que la nouvelle Honda Crossrunner.
De part et d’autre, une position de conduite droite, basique, et la possibilité de s’aventurer un petit peu hors des routes goudronnées. Mais un petit peu seulement, on n’est pas dans le trail.
La Triumph est basée sur un séduisant mélange: le concept haut sur patte déjà connu avec la Tiger 1050 et une déclinaison du moteur trois pattes de la Street Triple gonflé en 800cc. Soit 95ch pour à peine plus de 200 kg. La 800 XC pousse l’adaptation tout terrain avec des roues à rayon. Certains leur trouveront, à raison, des petits airs de BMW 650/800GS mais le plaisir et la pêche apportée par le trois cylindres sont paraît-il incomparables.
Même registre chez Honda avec la future Crossrunner. Elle aussi affiche 800cc de cylindrée mais avec l’adaptation du V4 de la routière VFR. Ici également, on parle d’équilibre entre routière pure et trail confortable.
Trop sage tout ça? Le Salon de Bruxelles propose la BMW K1600 GT, la version commercialisée du concept 6 cylindres (160cv) exposé un an plus tôt dans le même Salon. Mais on reste encore dans le registre grande routière. On trouvera plus impressionnant au stand Ducati avec la Diavel, une déclinaison musclée du bicylindre en V de Ducati qui affiche également 160cv au banc d’essai.
ERIC RENETTE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s