Etes-vous favorable à une fiscalité routière plus verte?


L'idée d'un péage routier au kilomètre pour les poids lourds et d'une taxation verte pour les autres véhicules progresse après l'accord intervenu entre les trois régions. (Ph. Alain Dewez)

SONDAGE. Les trois Régions se sont accordées ce mercredi sur l’instauration d’un péage routier et d’un nouveau mode de taxation routière plus « verte »en 2013, a indiqué le ministre du Budget et des Finances, André Antoine.

Cette réforme envisagée de la fiscalité routière porte sur trois points:

– Pour les poids lourds, remplacement de l’eurovignette par un péage en fonction  du nombre de kilomètres parcourus.

– Pour les autres véhicules, y compris immatriculés à l’ étranger, introduction d’une vignette électronique donnant accès aux infrastructures routières.

-Nouveaux modes de calcul pour la taxe de mise en circulation  et la taxe annuelle de circulation en remplacement des critères liés à la puissance fiscale des véhicules, et prise en compte des performances environnementales dans l’optique d’une fiscalité plus verte. Selon la ministre bruxelloise de l’Environnement, la nouvelle base d’imposition sera fixée en fonction de l’émission de CO2 et des principaux polluants (micro-particules, dioxydes d’azote, etc.) ainsi que du type de carburant.

En plus des commentaires que vous inspire ce projet, que vous soyez ou non automobiliste, répondez à cette question:

[poll id= »1″]

Publicités

19 réflexions sur “Etes-vous favorable à une fiscalité routière plus verte?

    1. Sans se soucier du bien-être de chacun
      Donc, si la taxe se base sur les rejets de CO2 et non sur la puissance, tu seras gagnant. Je crois que les gens en on juste marre de voir certaines personnes rouler dans de grosses bagnoles polluantes sans se soucier du bien- être de chacun. Une sorte d’égoïsme quoi… Légitime comme ral-le-bol non?

      J'aime

  1. Il faut aussi taxer les voitures selon les km parcourus
    Les véhicules légers doivent également être taxés aux kilomètres parcourus. Il serait inégal, voire discriminatoire, qu’un automobiliste faisant 15.000km/an paie une même taxe qu’un autre roulant 150.000km/an, tant en termes d’utilisation des infrastructures qu’environnementaux !

    J'aime

    1. Voiture personnelle et trajets professionnels

      Comment ça va se passer pour ceux qui utilisent leur voiture personnelle pour faire des trajets professionnels (avec un remboursement de X €/km)?
      Si j’avais une voiture mise à ma disposition par mon employeur, pas de problème mais, là, c’est la mienne avec laquelle je fais beaucoup plus de km professionnels que privés. Donc, quoi ??? Il faudra rajouter une ligne à ma note de frais ??? Mais je doute très sérieusement que mon employeur me paye (même une partie) la taxe de circulation et/ou la vignette… travailler.

      J'aime

    2. Comment taxer les véhicules de collection?
      Oui il en est de même pour les véhicules de collection.
      De plus pour ces véhicules, il existe un flou voire une dissimulation d’information (à moins d’un oubli) sur la tarification (taxe/vignette).
      Des véhicules polluants sans doute mais ne parcourant pas plus d’un petit millier de kilomètre / an en moyenne à allure plus que réduite et hors période d’affluence…

      J'aime

  2. Je n’ai pas les moyens d’acheter un véhicule écologique
    Je possède un 1200cc (Twingo), je roule peu (11000km/an) et gagne peu (1200 euros/mois) Ce nouveau système va me pénaliser car je n’ai pas les moyens d’acheter un véhicule neuf et écologique! Je suis contre!

    J'aime

  3. Les citadins favorisés
    Il ne serait pas « normal » non plus que les habitants des régions défavorisées du pays paient la même chose que les Bruxellois ou autres citadins n’ayant qu’à faire 15 mètres pour sauter dans un bus ou autres métros alors qu’il n’y a pas d’offre de transport en commun ou d’alternative crédible à l’automobile dans nos régions…Donnez nous le choix au lieu de nous taxer aveuglément comme d’habitude!

    J'aime

  4. N’oubliez pas les normes conventionnelles
    @auka,
    Et évidemment, vous roulez a 90 km/h de moyenne avec vos 230 ch.
    Les 129 gr de Co/km sont calculés à ces conditions.

    J'aime

  5. La puissance fiscale doit rester la base

    Les critères liés à la puissance fiscale doivent à mon avis rester la base. En effet, un véhicule de 3000cc ou un camion contribue au rejet de plus de CO2 qu’une 1000cc. En ce qui concerne le nombre de kilomètres parcourus, celui qui consomme 1000 litres de carburant paye 10 fois plus de taxes par la voie des accises que celui qui consomme 100 litres…Les coûts astronomiques de la restauration continuelle du réseau routier sont la conséquence de la très très mauvaise qualité lors de la première mise en oeuvre. Tant que le copinage entre les fonctionnaires responsables et les entrepreneurs véreux ne cessera pas, tant que le principe dans l’attribution des marchés sera que le moins cher par rapport au cahier des charges l’emporte, les millions de millions d’euros seront dépensés en pure perte. Avec les « entrepreneurs » sous traitant venant de L’est de L’UE, le scandale des voiries défoncées n’est pas prêt de finir.

    J'aime

  6. Il faut laisser l’affaire aux mains de l’Europe.
    La question n’est pas ici de savoir si l’on souhaite un air moins pollué ; évidemment, oui. Elle est de savoir s’il est bon de faire payer le Belge pour acheter une conscience écologique. Cette interrogation suscite deux voies de réponse : la première concerne le rôle de maître à penser des politiques envers sa population. A cela, je réponds qu’il est effectivement de leur devoir de prendre des décisions qui, quoique justes de fond, irritent leur électorat. Cela s’est notamment vu avec la peine de mort, et peu regrettent aujourd’hui… La seconde, celle qui voudrait faire payer le Belge, je réponds non. Pourquoi irait-on, au même titre que cette « taxe carbone » imposée bientôt aux entreprises, pénaliser l’activité routière belge, elle-même en lien direct avec le commerce routier européen? Je crois que, comme pour toute considération idéologique globale, il faut laisser l’affaire aux mains de l’Europe. La fiscalité routière n’y échappe pas. Un air respirable, certes, des océans à terme moins acidifiés, très bien… mais cela doit valoir pour tous les Européens.

    J'aime

  7. On oublie les jeunes
    Par contre les jeunes, on n’y pense pas… Je viens d’acheter une voiture vieille de 12 ans. C’est ma 1e voiture et donc mon budget ne me permettait pas d’opter pour un véhicule plus récent. Dans le système actuel ça passe, car une petite voiture est peu puissante. Par contre dans le nouveau système, cela sera rude car une ancienne voiture implique plus d’émissions… Vais-je me retrouver à payer plus que ceux qui ont les moyens d’avoir des voitures plus chères et plus écologiques?

    J'aime

  8. Ne pas se focaliser sur les 10 % de voitures de luxe et/ou polluantes

    D’accord, mais quand on aura d’abord taxé le kérosène…

    De toute manière, au risque de passer pour un égoïste antisocial, si on veut vraiment diminuer la « pression automobile », il faut taxer durement les 90 % de petites voitures (au lieu de filer des primes « écologiques » pour des mazouts polluants et ce, avec l’argent du contribuable) et non se focaliser sur les 10 % de voitures de luxe et/ou polluantes dont les propriétaires se foutent pas mal de payer des taxes exorbitantes…..

    J'aime

  9. La taxe sur les carburants est la plus correcte
    Pas d’accord; cette mesure ne va pas décourager les gens de ne plus rouler en voiture mais seulement les inciter à changer de voiture. Et toutes nos « vieilles guimbardes polluantes » iront dans les pays en voie de développement!!
    Il y aura toujours plus de voitures et même si elles deviennent écologiques, cela ne favorisera pas l’utilisation des transports en commun ou du vélo.
    Et si on se penchait sur la taxe des avions et du kérosène , au vu de la densité de vols surplombant notre petit pays. Mais là cela risque de faire mal pour certains politiciens en relation étroite avec le lobbying du transport aérien.
    Pour moi , plus tu roules, plus tu pollues. Donc la taxe sur le carburant est la plus « correcte »
    Pour la vignette donnant accès aux autoroutes en Belgique, bonjour les dégâts sur les nationales quand une quantité importante de conducteurs réactionnaires au paiement de la vignette se retrouveront englués sur des routes déjà quasi saturées. Vu la densité du réseau autoroutier belge, autant dire tout de suite que cette vignette doit être payée par tous les conducteurs, à défaut de prouver soi-même que l’on n’ira jamais sur autoroute (par exemple, pour une AIXAM voiture sans permis , 40 km/h). Viable, j’en doute!

    J'aime

  10. C’est du « green washing
    Taxation verte? Ils nous ont déjà fait le coup (ou coût?) avec les écotaxes. Ce qui leur plaît, là dedans, c’est le mot « taxe ». Pour le reste, c’est du « green washing » aussi indigne que ce que fait la grande industrie tous les jours.
    Quant à la taxation au km, elle existe déjà. Elle s’appelle accises sur les carburants. Au fait, saviez-vous que la TVA se calcule sur le prix de vente, TVA COMPRISE? Une taxe sur la taxe, donc.
    Par ailleurs, avant d’inventer de nouvelles taxes routières, ne serait-il pas plus malin de faire arriver les trains à l’heure, de terminer le RER et d’améliorer les infrastructures ainsi que la sécurité des transports en commun?

    J'aime

  11. Taxer plutôt les nouveaux véhicules

    Oui autant rouler plus « vert » mais en laissant le temps pour les propriétaires de véhicule de s’adapter lors d’un nouvel achat car le véhicule actuel n’a pas pu être choisi sur des bases vertes qui n’existait pas à l’achat; si on taxe maintenant tous les véhicules existants, c’est de l’arnaque, comme lors de l’obligation de changer les plaques d’immatriculation « réfléchissantes » pour modifier encore les nouvelles plaques un an après ce « racket » en « plaques européennes ».

    Par ailleurs, pas moyen de voter sur ce Blog ? où cliquer ?

    Réponse: vous pouvez toujours voter, mais une seule fois bien sûr! Lorsque votre vote est enregistré, la mention « voter » disparaît…

    Petit message à l’intention des internautes: merci de vos réactions appréciées sur ce nouveau blog. Deux suggestions: veillez, quand cela est possible sans altérer votre raisonnement, à être succincts pour faciliter la lecture; d’autre part, comme je l’ai fait pour les dernières réactions, ce serait sympa de résumer votre avis par une ligne en tête de votre message. Toujours dans le but de rendre notre dialogue convivial et aisé à consulter.
    Au plaisir de vous lire.

    Yves de Partz

    J'aime

  12. Vignette et TMC
    D’accord pour une fiscalité variable en fonction de l’usage et non de la possession, mais faire entrer la TMC dans le calcul est difficile: à l’introduction de la vignette, comment différencier les voitures qui ont déjà payé leur TMC et les neuves ? L’idéal serait également de varier la taxe des poids lourds en fonction de l’encombrement de la route et du moment au cours duquel ils roulent.

    J'aime

  13. Une taxe au kilomètre selon le type de véhicules
    Personnellement, je suis partisan d’une taxe au km selon le type de véhicule. Le type de véhicule s’entend selon l’usure générée au réseau routier mais également le coût « environnemental ». Les choix de localisation des entreprises et des lieux d’habitation ne sont pas suffisamment étudiés en terme de mobilité. Peu de personnes prennent comme un critère important le temps dans les transports (en commun ou non) pour accéder à leur boulot et aux services dans leur choix pour l’achat d’une habitation. Combien de personnes ne marchent pas 500 m pour aller faire leurs courses mais sont prêtes a faire cette distance sur le parking d’un méga centre commercial ! De même, il faut revoir la notion de flux tendu ( camion=stockage) pour d’autres modes de transport pour les biens ( trains ex suisse, bateaux) certes plus lents mais moins générateurs de coûts sociaux et environnementaux.

    J'aime

  14. Augmenter les accises sur les carburants
    Une seule piste valable pour limiter la pollution automobile: Augmenter les accises sur les carburants. Point-barre. Plus on roule, plus on paye. Le reste s’est du bla-bla. Une voiture qui ne roule pas, c’est une voiture qui ne pollue pas. Une vignette annuelle obligatoire aura un effet inverse.
    En ce qui concerne notre réseau autoroutier, un système de péage comme dans l’hexagone. Ces rentrées permettraient d’avoir des autoroutes en bon état, propres, bien équipées et moins chargées.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s