Faut-il mettre les « 4X4 » hors ville, si non hors piste?


Il y a "4X4" et "4X4", à l'image de cette Dacia Duster à deux roues motrices et au moteur 1.6 essence et dont le prix de base est de 12.000 euros.

EDITO. En 1996, on vendait en Belgique moins de 9.000 « 4X4 » et autres « SUV » (Sport Utility Vehicles) « ; dix ans plus tard, on en était à près de 40.000 et l’an dernier, on a dépassé les 60.000 immatriculations (63.184).

Un phénomène irréversible? A l’évidence oui, sur le court ou le moyen terme du moins. N ‘en déplaise aux écologistes qui relèvent à raison les formes agressives de ces véhicules hauts sur pattes  et une  consommation surtout urbaine plus élevée, si non déraisonnable pour les plus gros d’entre eux symbolisés par le Hummer voué aux gémonies. Loin des vrais Land et autres Jeep conçus pour des usages particuliers, les nouveaux SUV sont en fait nés des réglementations routières plus strictes.  La conduite rapide au volant de berlines n’étant plus dans l’air du temps (et surtout sévèrement punie),  un certain nombre d’automobilistes ont recherché une autre forme de plaisir au volant: position haute dans le trafic, meilleure visibilité pour les passagers,  sentiment de puissance un peu machiste sans doute mais aussi de sécurité (les femmes apprécient aussi ce type de véhicules). En plus d’aptitudes particulières routières et hors bitume mises en évidence par les intempéries récentes…

Prompts à réagir à l’évolution du marché, les constructeurs n ‘ont pas tardé à élargir leur gamme ou à l’aménager, quitte à trouver, comme chez PSA ou Renault, des accords avec des partenaires asiatiques mieux implantés dans ce créneau. Abandonnant leur image de véhicule rustique et  plus apte à crapahuter dans les champs ou sur les chantiers, les SUV sont ainsi devenus des voitures polyvalentes, bien équipées, parfois luxueuses et de plus en plus confortables. Certains – Nissan lui doit le succès du Qashqai-  ont même eu l’idée de les proposer aussi en version « traction » et donc avec deux roues motrices moins énergivores. Si les Américains, même aujourd’hui, continuent à produire des gros 4X4 et pick-ups à essence, les moteurs diesels sont disponibles aujourd’hui  sur pratiquement tous les modèles en Europe et ils représentent un peu moins de 90% des ventes en Belgique. Mieux: un constructeur comme Dacia s’est hissé d’emblée dans le top 5 avec un petit Duster au look de 4X4 mais très éloigné du luxe et du prix de quelques rivales.

Plus qu’un phénomène de mode, ces véhicules occupent donc un créneau incontournable du marché. Loin d’être des baroudeurs ou des candidats à la randonnée en tout terrain, la plupart des propriétaires sont de paisibles pères de famille tentés par une variante aux voitures classiques. Ce qui n’empêche pas de rappeler deux évidences: mêmes les SUV les plus modernes d’entre eux consomment aisément 1 à  2 litres de plus qu’une berline équivalente en ville (la généralité concerne les SUV compacts mais pas la catégorie de la Porsche Cayenne V6!) ; plus sécurisants sur terrain glissant et évitant le recours occasionnels aux chaînes en montagne, ils supposent néanmoins le recours aux pneus hiver  pour un usage optimal sur la neige. Dans les Alpes et ailleurs, beaucoup de locaux se passent d’ailleurs la plupart du temps d’un 4X4 et se contentent de « tractions » légères et bien chaussées qui passent presque partout.

Faut-il mettre les 4X4 hors ville, si non piste, demandions-nous? Il est trop tard! En revanche, que leurs conducteurs oublient leur position dominante pour se comporter dans le trafic comme n’importe quel automobiliste, c’est la moindre des choses qu’on puisse exiger d’eux.

Le « top 10 » du marché belge: 1. Nissan Qashqai; 2. Peugeot 3008; 3. BMW Série X1; 4. Volvo XC60; 5. Dacia Duster; 6. Volkswagen Tiguan; 7. Dacia Sandero; 8. Audi Q5; 9. Hyundai ix35; 10. Ford Kuga.

Publicités

14 réflexions sur “Faut-il mettre les « 4X4 » hors ville, si non hors piste?

  1. Moi, je suis un expatrié dans la montagne en France, et je suis content de mon 4×4…. L’idée qu’une traction bien chaussée soit aussi efficace est une ineptie. Quant à la consommation, je ne vois pas de différence entre un 4×4 moderne et un gros monospace (pour un nombre de sièges équivalent)… Mais par contre, en cas de grosse neige, la où je passe en 4×4, les tractions (même chaussées de pneus neige) restent en bas…

    J'aime

  2. Bonjour,

    L’automobile est le bouc émissaire d’une pensée unique «écolo-bobo » qui ne s’extasie que devant les trams de 40 mètres qui bloquent toute circulation à Bruxelles et qui coûtent une fortune à l’achat et surtout à l’entretien (c’est pas grave, ce sont les impôts qui les financent, les subsidient plutôt, les plus enragés voulant même que ce soit « gratuit »).

    Actuellement, les tenants de cettte pensée collectivisto-écologiste (sauf pour le trip en avion en Thaïlande…) aiment taper sur les 4X4 (à titre personnel, je n’aime pas ce type d’auto, bien que l’état des routes rendra bientôt obligatoire l’achat d’un Defender – renforcé de préférence), mais lorsqu’ils seront arrivés à concrétiser leur rêve, qui est d’interdire les 4X4 en ville, ils trouveront d’autres cibles : les voitures sportives de plus de x Kw, puis les voitures trop longues, puis les trop lourdes et ça ne finira plus.

    Donc, s’ils veulent interdire les véhicules trop lourds et polluants, qu’ils commencent par les autobus et autocars qui empestent les villes. J’exagère, je suis de mauvaise foi ? Un peu, certes, mais avez-vous déjà consulté les normes « euro » de pollution des autobus et des camions ? Ces normes permettent à ces engins des taux de pollution 10 fois plus importants que les voitures particulières.

    J'aime

    1. @ChatGronchon

      Comme vous le dites si bien, vous êtes de mauvaise foi… En effet, un bus pollue probablement 10 fois plus qu’une voiture mais transporte également douze fois plus de monde… (si la voiture est remplie, ce qui est loin d’être la majorité des cas…). Cela nous laisse donc un ratio pollution/personne plus faible.
      Par ailleurs, ce tram de 40m qui a le malheur de temps en temps vous bloquer et vous faire perdre 2 malheureuses minutes sur votre trajet transporte quant à lui plusieurs dizaines (voire centaines de personnes). Alors, oui, c’est encombrant dans la circulation, mais l’intérêt commun ne prime-t-il pas sur l’intérêt individuel? Et puis, pour râler dans l’autre sens, celui qui au volant de sa voiture bloque la circulation sur les rails du tram au moment ou celui-ci doit passer est également à blâmer, et ce proportionnellement au nombre de personnes incommodées…
      Aussi, je serais curieux de comparer le coût achat/entretien d’un tram par rapport au coût équivalent du nombre de véhicules personnels qu’il remplace… Je pense que la comparaison serait sans commune mesure et je vous laisse deviner à l’avantage de qui.

      J'aime

  3. Je pense que dans les quelques messages que je viens de lire, y’a du vrai, du faux…

    Bien que me souciant de l’ environnement, je ne suis pas contre l’utilisation des « 4×4 », pour autant qu’elle soit justifiée. Quelques exemples: un conducteur de chantier qui doit parfois accéder à des terrains difficilement praticable, un exploitant forestier, une personne qui doit tirer une lourde machine (ex: pompe à chape,..),… bref un 4X4 en tant qu’utilitaire. Pour ce qui est des 4×4 et autres SUV en ville, c’est totalement absurde! Je le vois bien près de chez moi, où la plupart des personnes qui habite le quartier ont un SUV: 10 SUV garés, ca fait presque 2 places de parking en moins. J’ai déjà failli me faire écraser à deux reprises par ces mêmes SUV parce qu’on ne vous voit pas.

    Dire qu’il faut un 4×4 lorsqu’on habite les hauteurs et qu’il y a de la neige? Certes c’est plus facile avec 4 roues motrices. Mais ma petite voiture équipée de pneus neige m’a toujours ramené chez moi, cela demande juste une bonne maîtrise de son véhicule.

    @Chatgronchon: oui un bus, ca pollue plus qu’une voiture. Mais en heure de pointe, dans les embouteillages il n’y a qu’a regarder le nombre de personnes seules dans leur voitures. Si on prend toutes ces personnes seules et qu’on les places dans un bus bien remplis, le quota pollution sera alors différent.

    Je suis contre un écologisme à outrance, comme le revendiquent les écologistes (je ne vote pas d’ailleurs pour eux), faut juste être raisonné, c’est tout! Parkings en périphérie des villes + transports en communs efficaces sont pour moi la solution la plus viable. Alors là l’achat du cher tram et son entretien seront alors justifiables.

    J'aime

  4. Pourquoi ne pas faire un bilan de tous les moyens de transport?
    On stigmatise les utilisateurs en tirant sur tout ce qui bouge… Quel est la volonté de ces détracteurs ? S’il faut réagir, pourquoi ne pas faire un bilan de tous les moyens de transport (voiture, bus, moto, SUV, camion, avion, bateaux,…) et d’en sortir des règles à brèves et longues échéances afin de résoudre les problèmes, plutôt que de tirer aujourd’hui sur les 4×4. Et demain sur qui, sur quoi et à quelles fins? (N’oublions pas que l’Etat tire des profits de ces véhicules puissants, gourmands, polluants …. via taxes et accises). Nous voulons aller dans cette direction, alors limitons les voitures et autres transports à un certain taux de CO2, de cylindrée, de puissance, de vitesse maximum ,… ( mais ce n’est pas dans l’intérêt de tout le monde). Dans ce cas, nous aurons une vue globale et la ce sera globalement accepté car équitable…

    J'aime

  5. Tout ce qui excède la Logan est absurde et inutile.
    Mon intervention est outrancière, mais c’est bien entendu en réponse à des attaques tout aussi exagérées.

    « Pour ce qui est des 4×4 et autres SUV en ville, c’est totalement absurde! »

    C’est vrai, mais si on considère, sur un plan strictement rationnel, qu’une voiture sert à se déplacer, tout ce qui excède la Logan est absurde et inutile.

    J'aime

  6. Ce ne sont pas les seuls 4X4 qui posent problème.
    Arrêtons de stigmatiser sur les 4×4 ou SUV qui encombrent les villes ou périphéries urbaines. On a l’impression d’avoir affaire à une bande de frustrés râlant contre ces nouveaux riches (qui le sont rarement) ou nains obèses (c’est bien connu les sièges sont plus solides et on voit mieux la circulation au volant de ce genre de véhicules) qui ont eu l’idée égoïste d’acheter un 4X4.
    Quel est le problème de ce genre de véhicules? Ils sont plus encombrants ( et effrayants) et ils sont plus polluants ou énergivores.
    L’évolution des ces 4X4 et SUV donne la tendance des désirs des consommateurs : le 4X4 intégral est de moins en moins demandé, les faux 4X4 (ou 2X4) sont de plus en plus fréquents tout en étant, en tout points, identiques aux vrais 4X4. Le désir reste la possession d’un véhicule imposant , surélevé au niveau de la position de conduite , au look « baroudeur » ou « aventurier de ville » et avec le sentiment de sécurité!
    En fait, il ne faut plus focaliser uniquement sur les 4X4 ou SUV mais plutôt sur la taille des véhicules encombrant nos villes et nos rues étroites. Il faut prendre conscience de l’utilité habituelle et quotidienne de son véhicule et se rendre compte que trop de propriétaires de gros bacs n’en ont pas l’utilité réelle.
    Nous pourrions tout aussi bien critiquer le célibataire qui roule en Volvo break ou autre véhicule du même genre.
    Je vous propose de méditer sur une taxation ou limite d’accès basée sur la taille des véhicules… Pourquoi toujours taxer sur la puissance d’un véhicule ( et donc forcément sur le rejet de CO2). Pourquoi ne pas mixer dans la taxe l’élément taille et utilitaire du véhicule?
    Pour le second problème, même si ces véhicules sont de plus en plus performants et économes, ils sont plus lourds et consomment proportionnellement toujours plus qu’un plus petit véhicule transportant le même nombre de personnes et la même quantité d’objets. Au même titre qu’une Mini Cooper John Works de 210 ch ou un coupé Aston Martin qui circulent en ville sous le regard admiratif des passants consomme plus qu’une Suzuki Alto. Bref, je voulais dire que ce ne sont pas les seuls 4X4 qui posent problème.

    J'aime

  7. La seule vraie mesure de la « pollution » est le carburant consommé
    Certaines études, non publiées parce que politiquement incorrectes, établissent que le coût pour la collectivité des transports en commun est largement supérieur au coût d’utilisation du véhicule privé, par voyageur/km transporté. Il suffit de regarder les comptes de la SNCB pour s’en convaincre. Alors, taxer les voitures sur le CO², sans même tenir compte du kilométrage parcouru, c’est une totale ineptie, qui n’effraie pas nos « politiques ». La seule vraie mesure de la « pollution » est le carburant consommé, sur lequel nous payons déjà de sérieuses accises.

    J'aime

  8. Il faut considérer l’auto dans son ensemble
    Comme le dit Chatgronchon, si on supprime les 4×4, ce seront les voitures de sport, les véhicules lourdes, etc. qu’il faut aussi écarter et, en définitive, si l’on se limite à l’aspect utilitaire, tout ce qui dépasse Logan est superflu… Mais où est la liberté ? Je sais bien que l’intérêt général prime l’intérêt privé, mais si l’on exagère dans ce sens, cela peut mener loin, et il y a quelques exemples historiques qui démontrent l’inefficacité de cette approche. Si on réglemente la pollution, il faut considérer l’auto dans son ensemble et pas sur le seul genre. Une grosse berline va polluer plus qu’un petit 4×4. Même si ce n’est pas super intéressant en ville, si les gens préfèrent un 4X4, moi, ça ne me gêne pas.
    Bref, qu’on soit cohérent: si la pollution gêne, qu’on interdise les voitures qui polluent beaucoup, sans pratiquer la discrimination pure et simple !

    J'aime

  9. Ce qui me dérange, c’est le besoin de paraître à travers la bagnole

    Entièrement d’accord avec Ber Tone,

    Les 4×4 ne sont pas plus dérangeants que d’autres véhicules polluants… Ce qui me dérange, ce sont les gens qui ne réfléchissent pas à leurs besoins réels et achètent un véhicule en ne tenant compte que de critères superflus… Comme le besoin de paraître, de se sentir puissant ou reconnu au travers d’un objet comme la bagnole. Ce qui me dérange, c’est que cet aspect des choses prime sur l’intérêt de tous. A savoir, je m’en fous de polluer plus que ce que je ne pourrais le faire, du moment que ma voiture renvoie l’image que je me fais de moi et que tout le monde le remarque bien. Et puis je trouve ça tout simplement un peu triste et pauvre de devoir passer par là pour se sentir valoriser.
    Et puis, il ne faut pas parler que de consommation. A la fabrication, les véhicules lourds coûtent quand même beaucoup plus d’énergie, d’eau et autre que les petits véhicules. Nos routes aussi pâtissent davantage du passage d’une berline que d’un véhicule plus léger.
    Donc, prenons juste garde à effectuer des choix réfléchis basés sur des éléments rationnels plutôt que de se laisser guider par des envies fondées sur des comportements sociétaux.
    Notre liberté et nos différences auront bien d’autres occasions de s’exprimer, et dans des situations humainement bien plus intéressantes.

    J'aime

  10. Une berline à quatre roues motrices plutôt qu’un 4X4

    Je n’ aime pas les 4X4. Parce que c’est crétin, inutile et que le faux sentiment de sécurité qu’ils donnent les rendent dangereux. Pas à cause de leur taille, mais à cause de ce qui se passe dans le cerveau du conducteur ou de la conductrice. Et puis, le look baroudeur… c’est assez gamin comme attitude, non?
    Quant à la position surélevée, c’est une ineptie. Quand vous serez tous en 4X4 ou monospaces, vous ferez quoi? Vous mettrez un périscope?
    Je ne suis pas contre les grosses voitures: j’ai une berline Audi A6 Quattro. Et oui, elle a aussi 4 roues motrices qui me permettent de passer partout, de rouler par tous les temps (indispensable, compte tenu de mon métier).
    Et si on parle de pollution, en conduite coulée, je ne dépasse pas les 7,2 l/100 km en ville et je suis parvenu à faire 1.200 km principalement sur autoroute en consommant moins de 6l/100 km. Données de l’ordinateur de bord. La petite vieille Nissan de mon père consomme environ 8,5 l/100 km en ville.
    En ce qui concerne l’interdiction en ville, c’est assez ridicule. Dans notre pays surpeuplé, où commence la ville et ou se termine-t-elle?

    J'aime

  11. Les députés sp.a David Geerts et Karin Temmerman ont joint mardi leur voix à celle de ceux qui veulent interdire l’usage de pick-ups et de gros véhicules tous terrains sur le réseau routier. Ils ont demandé que le secrétaire d’Etat à la Mobilité, Etienne Schouppe (CD&V), examine les possibilités juridiques de le faire.

    En toile de fond de ce regain de préoccupation à l’égard de ces véhicules plutôt en vogue au cours des dernières années: l’accident qui a coûté la vie à
    une fillette âgée de 5 ans, renversée samedi par un véhicule de ce type à Tronchiennes (Drongen), en région gantoise. La fillette était décédée sur le coup.
    « Ces monstres à quatre roues ne sont pas adaptés à nos routes, on en voit les conséquences. Ils sont très polluants, réduisent la visibilité des usagers qui
    les suivent et ne laissent pas la moindre chance de s’en sortir aux piétons et aux cyclistes en cas de collision », ont commenté mardi les deux députés
    socialistes flamands. (Belga)

    J'aime

  12. Démagogie quand tu nous tiens….

    Si l’on suit cette logique, il faut interdire les trams en ville, qui font de nombreuses victimes, notamment à Bruxelles…… Et recouvrir la Meuse parce que des enfants s’y noient.

    D’autres véhicules polluent plus que les 4X4 (et lesquels, un hummer ou une petite Suzuki ?), bouchent la visibilité (les Monospaces) et ne laissent aucune chance aux piètons (tracteurs, camions, camionnettes, bus, trams ….)…

    J'aime

  13. Ouais donc si on doit suivre la pensée de la non pollution de ces « super-écolos » autant détruire le monde avant l’heure.
    Si ils veulent réduire la pollution, ils n’ont qu’a s’attaquer aux camions et autres… Mais si ils n’y a plus de camions, les maisons, etc… on les fera comment ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s