L’interdiction des avertisseurs de radars très critiquée en France


Selon un sondage, sept Français sur dix sont opposés à l'interdiction des avertisseurs de radars qui sont aussi favorables à la sécurité.

Selon un sondage Gjk Custom Research commenté dans la presse française ce mardi, plus de sept Français sur dix pensent que l’interdiction des avertisseurs de radars et la suppression des panneaux annonçant la présence de radars fixes n’amélioreront pas la sécurité.

Concrètement, 71% des Français pensent que l’interdiction des avertisseurs de radars n’améliorera pas la sécurité sur les routes, contre 21% qui pensent que cela pourrait avoir un effet positif. Et 70% d’entre eux estiment que la suppression des panneaux annonçant les radars fixes ne va pas améliorer la sécurité  sur les routes, contre 22% qui pensent le contraire (8% ne se prononcent pas).

Comment expliquer le rejet de mesures destinées en principe à réduire la mortalité routière? Selon les organisateurs du sondage, les Français interrogés considèrent que les avertisseurs de radars communautaires ne servent pas simplement à éviter les flashs mais participent au renforcement de la sécurité. Ainsi, 91% des possesseurs d’avertisseurs de radars pensent que, en affichant en permanence la vitesse limite autorisée, ces avertisseurs les encouragent à respecter les limitations de vitesse dont ils ne se souviennent pas forcément. Et 92% des utilisateurs pensent que, en les informant en temps réel des zones à risque (bouchons, accidents…), les avertisseurs de radars permettent de diminuer les risques au volant.

En France toujours et selon Europe 1, François Fillon a été chahuté mardi par les députés UMP sur les nouvelles mesures pour la sécurité routière, qui du coup vont faire l’objet, dans les prochains jours, d’une réunion de travail autour du ministre de l’Intérieur Claude Guéant, selon des députés UMP. Selon les participants à la réunion hebdomadaire, à huis clos, du groupe UMP à l’Assemblée nationale, “environ 90%” de la rencontre ont été consacrés à ce sujet, plusieurs députés se faisant les porte-parole du “mécontentement” des électeurs vis-à-vis de la suppression des panneaux annonçant un radar fixe.

Une mesure inutile

J’ai un avertisseur de radar

Une interdiction impossible à appliquer?

Pas d’interdiction prévue en Belgique



Publicités

4 réflexions sur “L’interdiction des avertisseurs de radars très critiquée en France

  1. Le Point.fr a pu se procurer en exclusivité les statistiques du contrôle automatisé des infractions routières, en particulier les chiffres des radars fixes les plus performants en France. En 2010, la palme revient à l’automate de Maxéville en Meurthe-et-Moselle (54), dans le sens de Metz vers Nancy. L’abaissement, à l’été 2009, de la vitesse autorisée à sa hauteur de 110 à 90 km/h, a très certainement contribué à la réalisation de ce joli score, avec une moyenne de près de 20 clichés par heure. Cependant, près de 40 % des véhicules pris ainsi en infraction étaient immatriculés à l’étranger, soit presque autant de photos qui n’ont pas été converties en PV.
    Globalement, à la lecture des chiffres, force est de constater le déclin de la productivité des radars fixes. Un recul qui avait commencé dès 2009 pour se confirmer l’année suivante. De quoi expliquer aussi les mesures récentes?

    J'aime

  2. Une fois de plus, on se focalise sur la vitesse! Stupide tant qu’il n’existe pas de véritables statistiques sur la cause exacte de tous les accidents mortels.
    Pour ce qui est de la France, on ne peut passer sous silence que les récentes mesures ont été prises suite à une brusque augmentation des victimes en ce début d’année. Or, il y a de plus en plus de radars sur les routes françaises.
    Il ne faut donc pas avoir Bac+7 pour comprendre que l’amélioration de la sécurité routière n’est pas proportionnelle au nombre de radars!

    JPP

    J'aime

  3. J´habite en Allemagne depuis plus de 4 ans et je dois dire que le système Allemand est plus logique. Une partie des autoroutes allemandes est illimitée mais là où c´est dangereux (descente, zone à risque ou trafic trop important) il y a une limitation de vitesse (130, 120, 100, 90 etc) adaptée aux conditions locales. Ces zones limitées sont en général bien respectées car les automobilistes savent qu´il y a une raison et que plus tard ils pourront rouler plus vite.
    C´est donc le concept de vitesse excessive qui est adopté en Allemagne. Rien n´est plus frustrant que de voir un radar dans une belle ligne droite par temps sec et avec une autoroute vide, car là c´est clairement un but financier qui est recherché.
    A mon avis, pour réduire la mortalité sur les routes il faut des contrôles d´alcoolémie le vendredi soir et samedi soir en sortie de discothèques. Ce serait de vrais mesures pour réduire le nombre d´accidents.

    J'aime

  4. Pourquoi ne s’attaque-t-on pas à la cause d’accident qui fait le plus de morts: le week end ( nuit du samedi au dimanche, retour des dancings ) ? Parce que ça coûterait cher, cela nécessite énormément de personnel, alors qu’un radar ça rapporte, et fort.
    Saluons la lâcheté des députés: il leur suffit de ne pas voter cette loi et renvoyer la copie au gouvernement !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s