GSM ou kit mains libres: interdisons le téléphone au volant


Avoir un GSM en main ou utiliser un kit mains libres ne change pas grand chose, l'essentiel étant la perte de concentration sur la conduite.

OPINION. Qui  oserait prétendre téléphoner au volant tout en restant attentif à la conduite? L’interdiction totale de l’usage d’un GSM en voiture tiendrait du simple bon sens.

A l’heure où on associe la conduite automobile à des interdictions multiples parfois très discutables, il y a des mesures qu’impose le simple bon sens. Qui n’a pas déjà été surpris dans le trafic par des comportements anormaux – changement de bande de circulation,  freinage intempestif, conduite hésitante, non respect des signaux et des priorités- avant de comprendre que l’automobiliste en question était occupé au téléphone?

Une enquête de l’IBSR l’a confirmé:  un Belge sur quatre roule avec un GSM en main et un autre quart lit des SMS au volant. En fait, vous -peut-être-  et moi – sûrement- résistons difficilement aux appels qui nous parviennent et,  objectivement, c’est complètement déraisonnable. Le phénomène concerne toute la population et particulièrement les plus jeunes habitués à être connectés en permanence avec le monde extérieur.

La majorité des réactions à l’enquête de l’IBSR va dans le même sens: « Personne ne peut nier la dangerosité du G.S.M. au volant car tout le monde en a au moins l’expérience, dit un internaute, mais chacun n’a pas l’honnêteté de le reconnaître, car se considère toujours plus malin que les autres. Cette attitude est désinvolte et irresponsable » . »

Ce n’est pas tant le GSM qui est dangereux (pas plus que la clope, le sandwich ou la boite de coca), estime un autre intervenant,  mais le fait de téléphoner et d’avoir son attention prise par la conversation. Perso, je n’utilise plus le GSM (même avec kit main libre) car j’ai constaté (et celui qui prétend le contraire devrait bien y réfléchir la prochaine fois qu’il téléphone au volant) que si la conversation est intense, on perd complètement sa concentration et on risque à tout moment l’accident au moindre imprévu. Ma décision, je l’ai prise le jour où tellement concentré sur le GSM avec mon collègue pour préparer une réunion « importante », j’ai raté mon embranchement d’autoroute et perdu +-20 minutes, me faisant arriver en retard à cette fameuse réunion !! »

 » Lorsque j’ai changé de voiture, dit un troisième, je n’ai plus pris d’installation gsm d’origine car le plus dangereux est le suivi de la conversation plus encore que la manipulation du téléphone. Le risque reste virtuellement le même quelque soit la formule retenue. La conduite est une occupation à part entière et la courtoisie en est son complément naturel. »

Bref, voilà une interdiction qui, à l’inverse de beaucoup d’autres, ne devrait guère soulever de contestation. Reste à savoir comment l’appliquer (brouillage des ondes sur autoroute?) , tout en prévoyant les exceptions logiques (service de sécurité, n° d’urgence etc).

Téléphoner ou conduire

Record d’amendes

Publicités

42 réflexions sur “GSM ou kit mains libres: interdisons le téléphone au volant

  1. Tant qu’à interdire, autant interdire les enfants… Ca crie, il faut les engueuler. Et interdisons aussi le passager. Si une conversation au gsm (main-libre) est dangereuse, celle avec le passager l’est tout autant. Bon ben les prochaines vacances, ce sera sans ma femme et les enfants… Le vrai bonheur 😉

    J'aime

    1. Ce n’est pas tout à fait correct: le problème de la conversation au GSM – contrairement à celle d’avec le passager – est que l’interlocuteur n’est pas dans la voiture. Il est donc parfaitement étranger à ce qui s’y passe. Il ne va pas interrompre sa phrase si quelqu’un fait une queue de poisson, ne va pas, entre 2 phrases, indiquer la direction à prendre, ne va pas comprendre un éventuel silence du à une situation compliquée sur la voirie et donc se montrer insistant, etc etc. Il sera un peu moins audible également et cela demandera un surcroît de concentration pour la conversation.

      J'aime

  2. Et regarder le GPS? Et allumer ou écraser une cigarette? Et sortir un CD ou changer le programme radio? Et regarder les indications de son tableau de bord plutôt que la route? On peut téléphoner sans cesser de regarder la route. Le reste pas!

    J'aime

  3. Dans ce cas, il va également falloir penser à isoler le conducteur afin qu’il ne puisse plus discuter avec ses passager. Egalement interdire les enfants à bord qui sont source de distraction …. enfin bref, conduire est dangereux !!! Mettons les voitures à l’arrêt !
    Et même à l’arrêt, on peut mourir !!!! Faudrait interdire de vivre, il n’y aurait plus de morts !!!!

    J'aime

  4. Evidemment, bien sûr, pas de portable au volant, pas d’oreillette, pas de radio, pas de passager, pas de gosse,pas de cigarette, pas de boisson, pas de nourriture, pas d’animaux, pas de soucis en tête,pas de, pas de etc etc
    A quand le voiture pleinement assistée et automatique du style « en voiture Simone, à la maison, au boulot, chez eugénie….. »
    Ah oui, elle serait équipée de capteurs de vitesse liés à la présence des panneaux de limitation, un défendeur de franchissement de ligne blanche, d’un radar de freinage automatique. Sans rire, je donne pas dix ans et cela sera un fait.

    J'aime

  5. En effet, discuter au volant est très dangereux, je propose d’ailleurs d’interdire les discussions entre passagers, ou carrément les passagers eux-même pour être certain qu’il n’y aura pas de tentation de se distraire de la conduite.

    J'aime

  6. Si l’interdiction totale du GSM en voiture me semble logique (y compris en utilisant des moyens techniques contraignants, brouillage ou équipement propre à la voiture qui une fois le contact mis brouille les GSM), si on pousse ce raisonnement plus, loin, il faut interdire toute conversation au chauffeur de même que la manipulation ou l’écoute de la radio ….

    J'aime

  7. Et interdisons aussi l’écoute de la radio, le transport d’enfants etc… Il n’y a pas que le gsm qui est source de distraction
    Un moment, il faut arrêter de prendre les gens pour des incapables.

    J'aime

  8. Dans ce cas il faudrait également interdire au conducteur de parler et à ceux qui l’accompagnent de ne pas lui adresser la parole…
    Et interdire les enfants dans la voiture car ils crient et dérangent la concentration…
    Et la radio qui perturbe l’attention…
    Et le GPS suivi aveuglément par certains..
    Et les caméras à l’arrière qui focalisent l’attention sur un écran au lieu de regarder dans un rétro…
    Qu’on retire le permis à ceux qui ne sont pas aptes à garder leur attention au volant (et si c’est au volant c’est souvent le cas dans d’autre domaine) et qu’on laisse les autres tranquilles….

    J'aime

  9. Brouiller les ondes sur l’autoroute ?????
    Et si un des passagers du véhicule (voiture=4 passagers, autocar=50 passagers) désire téléphoner ? On va le lui interdire parce que des ahuris ne sont pas capables de conduire en respectant les règles…
    Encore un exemple type d’idée irréfléchie et insensée qui amène une réduction des libertés de tous au nom de la « sécurité »… Tant qu’on y est, ajoutons aux radars une fonction qui détecte les ondes GSM dans les véhicules, et un péage à chaque sortie pour payer ses « méfaits »… Celui qui aura roulé à 130km/h en téléphonant sera exécuté sans discussion après avoir payé ses dix mille euros d’amende, et cela ma parait très bien aussi. Vraiment n’importe quoi…

    J'aime

  10. Pas d’accord. J’ai un kit main libre Bluetooth pré-installé dans la voiture et je ne trouve pas cela dangereux. Maintenant lire ou envoyer des SMS ou tenir un combiné cela est scandaleux et déjà interdit. Tous les appareils sont vendus avec une oreillette et la plupart sont pourvu de la fonction Bluetooth qui peut être associée à un oreillette sans fil ou directement à la voiture. Celui qui tient son appareil au volant doit être réprimandé, pas les autres. Bien sûr comme on n’applique que trop rarement la loi on trouverait plus simple d’imposer l’interdit à tous. C’est vrai que les ministres ont des chauffeurs eux.

    J'aime

  11. Alors ne faudrait-il pas aussi interdire les convoyeurs et les enfants?
    Est-il plus dangereux de parler au téléphone (avec un kit main libre) que de parler avec quelqu’un à côté de soi ou d’avoir les enfants qui jouent à l’arrière?

    J'aime

  12. Si on pousse votre logique, il faudrait en effet aussi interdire les passagers au risque d’avoir une conversation intense avec lui … Honnêtement il est bien plus dangereux de manger, boire ou fumer au volant que de telephonner avec un kit main libre!

    J'aime

  13. Pourquoi ne pas pousser le bouchon encore plus loin et interdire les passagers, tant qu’on y est ? N’avez-vous jamais vu un conducteur et son (sa) passager(e) en tellement grande conversation qu’ils en deviennent dangereux !? Qu’ils roulent au milieu de la route, qu’ils démarrent lentement, qu’ils passent au feu orange ou rouge ….
    Ceux-là risquent aussi l’accident au moindre imprévu.
    Soyons sérieux : il existe aujourd’hui des règles qui sont déjà assez contraignantes. Il suffit de les faire appliquer. De plus, Proximus, Mobistar et Base ont investi énormément pour nous permettre de téléphoner sur les autoroutes. Un coup de téléphone sur une autoroute dégagée, si on se range tranquillement et qu’on reste dans la file de droite, n’est pas plus dangereux que fumer une cigarette ou que regarder le paysage.
    On va de nouveau emm… les gens sérieux à cause de quelques chauffards urbains (car, en ville, il n’est quand même pas difficile de se garer et de poursuivre ainsi sa conversation par GSM).
    On vit dans une fausse démocratie où le peuple subit des lois et réglements pour lesquels il n’a jamais voté !

    J'aime

  14. Elle est chouette la société de l’interdit dans laquelle on ose nous faire croire que nos dirigeants sont aux petits soins pour nous obtenir le risque zéro!
    Cela étant, avant de penser aux kits mains-libres, il faudrait peu-être d’abord interdire les GPS « ventousés » en plein milieu du pare-brise.
    J’ai toujours entendu dire qu’en voiture, il fallait avoir le plus grand champ de vision possible pour pouvoir anticiper le danger…

    J'aime

  15. Personnellement, je crois qu’avoir les enfants dans la voiture a la potentialité de me distraire 100x plus qu’une discussion en kit mains libre (« Mamaaaan, ma poupéeeeee est tombéééééeeee » , « Mamaaaaannnn, elle a renversé son jus d’orange partout dans la voituuuuure », et je passe les disputes, objets volants non identifiés, tututte qui tombe et provoque les pleurs intempestifs, etc etc). Alors, à quand l’interdiction des enfants en bas âge dans la voiture? Et aussi tant qu’on y est des passagers, de la radio, des cigarettes, des ordinateurs de bord, etc ?
    Tout ça pour dire: oui, il y a des éléments qui immanquablement vont décroître l’attention du conducteur sur la conduite, mais il est surréaliste de croire qu’on peut les éliminer par des lois et autres interdits. Prévention et éducation (personnellement si cela devient trop bruyant chez les enfants par exemple, je m’arrête dès que je peux et je ne redémarre pas tant que tout le monde n’est pas silencieux et bien en place).

    J'aime

  16. Quelle différence entre une conversation animée, téléphonique via système main libre et la même conversation animée avec un autre occupant du véhicule ? Selon moi, aucune ! Vous suggérez de mettre une bâillon sur la bouche de tous les occupants de la voiture ? L’interdiction du GSM au volant, parfaitement d’accord mais l’interdiction du kit main libre aussi, je ne suis plus d’accord ! Il y a des limites à ne pas dépasser.

    J'aime

    1. Interdisons aussi les jolies filles en rue et surtout en mini jupe, les publicités sur les abribus, l’humour à la radio, les enfants dans la voiture etc!!!!
      La bêtise fait la force…

      J'aime

  17. Quelle différence entre téléphoner (mains libres) et discuter avec le passager? Bientôt l’interdiction de parler au chauffeur, comme dans les bus?

    J'aime

  18. Depuis les débuts du GSM, je suis adversaire de téléphoner au volant, avec ou sans kit mains libres. On ne téléphone pas au volant. Point.
    Et si votre GSM sonne, il est tellement facile de s’arrêter sur le bas-côté de la route, et sur autoroute d’attendre le prochain parking.
    Je suis donc pour l’interdiction totale à 100%.

    J'aime

  19. Interdire, c’est bien ! Mais punir, c’est bien aussi ! Les gens téléphonent GSM en main de manière impunie et ils savent qu’il n’y a quasiment aucune chance qu’ils reçoivent une amende. Du coup, une chose interdite s’observe au grand jour partout. En tant que cycliste quotidien, j’estime ma sécurité menacée par les automobilistes qui téléphonent au volant, et par la police qui n’entreprend rien pour lutter contre le phénomène ! Là où la prévention a ses limites, la répression doit prendre le pas.

    J'aime

  20. Si on nous interdit de téléphoner avec le kit main-libre, il faut interdire aux huiles politiques d’avoir une voiture de fonction avec chauffeur.

    Il faut cependant limiter le tél au volant.

    J'aime

  21. Franchement, faut arrêter de rigoler: si qqn n’est pas capable de conduire en parlant, il n’a rien à faire sur la route! Sinon, je suggère qu’on mette carrément un flic dans chaque voiture. Ainsi, tout pourrait être contrôlé: vitesse, téléphone, stationnement, alcool (quoique… ),… Et pour éviter les contestations, on devrait même en mettre 2. Mais interdiction pour eux de se parler, pcq ça pourrait déconcentrer le chauffeur. Y a plus qu’à lui interdire de penser (pcq ça aussi, ça déconcentre!). Mais nos ministres de l’éducation planchent sur le sujet depuis quelques décennies.

    J'aime

  22. CQFD. Tous les intervenants précédents nient l’évidence présentée dans l’article. Quant aux enfants, c’est certainement vrai. Je suppose que les autocollants « bébé à bord » servent à prévenir les autres conducteurs que celui qui le porte peut, à n’importe quel moment, cesser de s’occuper de son véhicule pour s’occuper de l’enfant à l’arrière. Pour son bien-être et sa sécurité, bien sûr, en vertu d’un sens logique des priorités.
    Il suffit de se rendre compte à quel point la route devient un grand n’importe quoi aux heures de début et fin des classes. Le mercredi midi, par exemple, c’est plus clair: on ne peut pas confondre avec les gens qui se rendent à leur travail, et c’est édifiant.
    N’importe quel discours sur la sécurité routière est vide de sens s’il ne part pas de l’évidence qu’elle n’est possible que si conduire est considéré comme une tâche à part entière.
    Parler avec le passager présente une différence majeure avec le téléphone: le passager voit aussi ce qui se passe autour de lui, et comprend que la discussion puisse être interrompue à l’approche d’un carrefour, ou en présence de tout danger. Il arrive même que ce soit le passager qui rappelle au conducteur qu’il… conduit!

    J'aime

  23. Au début de l’interdiction de conduire avec un gsm en main, j’ai eu un PV pour utilisation d’un gsm avec une voiture de remplacement, alors que j’avais simplement ma main contre mon oreille. La police de Huy me suivait et m’ a collé ce PV sans vérifier si j’avais un gsm ou non en main. Ne mettez donc jamais votre main comme si vous teniez un GSM en main contre votre oreille car vous serez toujours reconnu coupable par le parquet ou le juge…

    J'aime

  24. Encore un article qui prétend penser ou choisir à ma place. « Qui oserait prétendre téléphoner au volant tout en restant attentif à la conduite? » Moi. Car le bon sens interdirait l’auto en ville, briderait l’auto à 100 k/h et bien d’autres choses. Mon « mains libres », un vrai, complet, me distrait moins que la radio, ou les c*** excités sur la route. « Bref, voilà une interdiction qui, à l’inverse de beaucoup d’autres, ne devrait guère soulever de contestation. » Ben non. Des moutons. Les lobbys de l’auto font ce qu’ils veulent. Y compris sélectionner ce qui est évident de ce qui ne l’est pas…

    J'aime

  25. TOUTES LES REACTIONS NEGATIVES PROVIENNENT BIEN SUR DE CEUX QUI NE VOUDRONT JAMAIS ADMETTRE LEUR ADDICTION.LE SEUL MOYEN SERAIT SANS DOUTE UNE AMENDE SALEE NON PAS DE CENT MAIS DE 1000 EUROS

    J'aime

  26. Il y a une autre raison bien plus objective pour supprimer la « téléphonie » au volant: le fait que vous vous trouviez dans une cage de faraday, que votre mobile émette en permanence à 2watts et que les effets sur la santé sont non-négligeables. Et faire subir cela à des enfants est inacceptable (sauf pour les gens équipés d’antennes externes, mais c’est devenu une exception).Ne téléphonez jamais de l’habitacle de votre voiture, pour des raisons de santé.

    J'aime

  27. Je suis d’accord avec la majorité des intervenants. J’utilise un GSM depuis 1995 et je n’ai jamais eu de problème en conduisant. Ces dernières années, j’utilise un kit main libre de bonne qualité (Parrot) et toutes les conditions de sécurité sont remplies. IBSR n’a pas le savoir universel et ce n’est pas à force d’interdire à tous azimuts en pénalisant tous les conducteurs à la place de pénaliser les inconscients.

    J'aime

  28. Il semble que les politiques ont été victimes d’une interditite aiguë ces dix dernières années. Plus de cigarettes, plus de GSM, interdit de, prohiber de…A quand des messages positifs? Il est désormais légale de…Il est désormais possible de, il est désormais accepté de?

    J'aime

  29. « Bref, voilà une interdiction qui, à l’inverse de beaucoup d’autres, ne devrait guère soulever de contestation. » C’est évident, il suffit de lire les réactions. Nous tombons toutes et tous dans les mêmes pièges, à répétition. Qui connaît avec certitude les statistiques sur les causes des accidents? Les camions? L’alcool? La vitesse? Le GSM au volant? Les jeunes? On peut faire dire tout et n’importe quoi aux statistiques. Les politiciens et lobbyeurs sont passés maîtres dans la récupération de ce genre de chiffres pour manipuler les électeurs ou influencer les décideurs. Regardez la France et sa politique par rapport à la vitesse. Du grand n’importe quoi.

    J'aime

  30. Brouiller les GSM me paraît impossible à appliquer. D’abord le brouillage va sortir du véhicule et brouiller aussi les voisins. Il va empêcher les passagers du véhicule de téléphoner. Il ne fait pas la distinction entre les messages de secours et les communications ordinaires (c’est un brouillage par émission). Il va rayonner inutilement et en permanence à l’intérieur de l’habitacle. Enfin il sera très facile de le débrancher ne serait-ce qu’en collant une feuille d’alu sur l’antenne de brouillage. Bref je n’y crois pas.
    Par contre contrairement à une opinion répandue sur ce fil de discussion, une conversation téléphonique soutenue capte beaucoup plus l’attention du conducteur qu’une conversation avec un passager. Y a pas photo.

    J'aime

  31. Va falloir sérieusement penser à interdire d’interdire… Non que je ne sois pas d’accord avec les arguments ( qui tiennent du bon sens) mais à force de surlégiférer ( en plus dans des domaines ou les contrôles sont difficiles voir impossibles), on conduit la population dans un raisonnement égoïste: on est passé du « je vais m’interdire à moi même par respect des autres » à « pas vu pas pris » en passant par « tout ce qui n’est pas interdit est autorisé » à cause d’une surabondance de lois qui sont l’expression du simple bon sens mais qui sont incontrôlables en pratique. Quelques exemples: il est interdit d’uriner sur les murs sous peine d’amende de 125€, de fumer dans les cafés, de boire de l’alcool au volant.Et puis il y a le centriste d’autoroute qui roule à 100 km/h et qui se croit dans son bon droit, le type qui monte sur l’autoroute et qui croit bénéficier de la priorité de droite et exige la courtoisie des autres,…..

    J'aime

  32. Bref, voilà une interdiction qui, à l’inverse de beaucoup d’autres, ne devrait guère soulever de contestation. Reste à savoir comment l’appliquer (brouillage des ondes sur autoroute?) , tout en prévoyant les exceptions logiques (service de sécurité, n° d’urgence etc).

    Ah ben oui, effectivement les commentaires sont unanimement d’accord avec vous !

    J'aime

  33. Les pouvoirs publics socialisant veulent une société d’assistés, où il n’y a pas de morts, pas de blessés….et zéro fun!Regardons où vont les USA! Acceptons un risque, et disons non à une société aseptisée , proprette, puritaine et ou on pense pour vous! Trop de gouvernement nuit!

    J'aime

  34. Merci de vos nombreux commentaires qui, effectivement, vont rarement dans le même sens que moi. En l’occurrence, il ne s’agit pas d’imposer un mode de pensée ou de relayer un quelconque lobby. Par principe, un blog personnel reflète les idées de son auteur et, comme rappelé en tête du post concerné, il s’agit bien de mon opinion, préambule au débat qui vous est proposé.
    Passons sur les avis d’internautes qui disent en gros: « moi je maîtrise la conduite dans tous ses aspects, à l’inverse d’un certain nombre d’autres automobilistes incompétents ». Cette approche très discutable et machiste, on la retrouve sur tous les thèmes ayant trait à l’automobile. Plus intéressante à mon sens est l’opinion de ceux qui disent « arrêtons d’interdire » et font appel au sens des responsabilités de chacun. Nous voici dans un débat de société très actuel sur le thème « faut-il tout réglementer? » A l’évidence non, surtout si le non respect des règles n’est ni contrôle ni sanctionné, avec en conséquence l’adage « pas vu pas pris ». Si on en revient à l’usage du téléphone au volant, le kit mains libres est parfaitement légal mais il est indéniable que son usage est un frein à la concentration au volant, surtout en ville et si l’entretien se prolonge. Il y a donc un vrai souci, aggravé si le GSM prive de l’usage d’une des deux mains. La question est de savoir comment améliorer cet état de fait autrement qu’en multipliant les interdictions: pour rappel, un automobiliste sur quatre téléphone avec un GSM en mains et un autre quart envoie des SMS. Peut-on parler de comportement responsable?

    J'aime

  35. Je suis parfaitement d’accord avec l’auteur, un seul exemple pour ceux qui roulent un peu. Ne vous dites-vous jamais en suivant une voiture : « ha encore un au GSM !! » en voyant la voiture zigzaguer sur la route. Avant, on aurait supposé qu’il avait bu un verre, mais maintenant c’est le GSM. Et le pire, c’est de voir des chauffeurs de BUS au gsm avec en heure de pointe 50 élèves dans le bus.
    Je ne suis pas FAN de tout pénaliser/interdire, car il y a d’autres comportement tout aussi dangereux. Mais compter sur la responsabilité collective des conducteurs, là je ne m’avancerais pas !

    J'aime

  36. Je suis effrayé par le nombre de gens qui n’ont pas pris conscience de la différence entre une conversation GSM et celle entre passagers… De plus une des grandes qualités du GSM est qu’il mémorise le numéro de l’appelant, donc il n’y aucune excuse pour répondre à l’instant ! Mais comme monsieur de Partz, je ne pense pas qu’il faut tout réglementer, il faut surtout responsabiliser les gens, mais à lire les commentaires, cela ne va pas être du gâteau…

    J'aime

  37. Rien ne m’empêchera de continuer à téléphoner en roulant (et sans kit); sans parler des nouvelles fonctionnalités vraiment sympa: skype en roulant, shazam quand un truc sympa passe à la radio, surf, check d’emails, etc.

    Plus il y aura des lois liberticides, plus j’ai envie de dire m…. au politiquement correct.

    Ah oui, j’ai oublié, je conduis en téléphonant depuis 16 ans et je n’ai jamais eu d’accident et j’assume mes responsabilités en cas de problème…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s