Cet été, apprivoisez la montagne en vélo électrique


Rejoindre le Col Agnel, à la frontière franco-italienne, en vélo électrique, pourquoi pas? (Ph. M. Molle)

Quand le Tour de France s’élance,  c’est le temps des vacances, rappelle « Le Soir » ce lundi dans un « Spécial Tour » qui évoque  l’étape dantesque du 21 juillet avec trois cols au menu. Et si le vélo électrique mettait la montagne à portée des non sportifs? Mini-test  à Guillestre, au pied du Queyras.

Les Belges, c’est connu, aiment le vélo,  et pas seulement comme alternative à la voiture en ville. Il suffit de passer en été par le Mont Ventoux où chacune des montées de quelque 25 km de montée ininterrompue attire des cyclistes des quatre coins du pays. Une difficulté   inaccessible si on n’est pas un vrai sportif? Ce n’est plus vrai aujourd’hui.

La preuve à travers une mise en jambes récente au départ de Guillestre, aux portes du Parc Naturel Régional du Queyras. Là où culminent l’Izoard et l’ Agnel, deux des trois cols (avec le Galibier) qu’empruntera le Tour de France. L’initiative revient à la Région et à différentes municipalités qui ont obtenu une aide européenne pour implanter à titre d’essai un parc gratuit de vélos à assistance électrique.  En l’occurrence, ces vélos espagnols sportifs de marque  BHE-motion ne  pèsent que 16,7 kg  (la plupart dépassent les 20 à 25 kg) et sont annoncés avec des autonomies très variables: 35 km sur route  sans aucune gestion économique, 35 à 40 km en montagne, 50 km à un rythme normal mais jusqu’à 105 km en conduite ultra-soft. En selle pour une balade en direction d’Eygliers vers la place forte du Mont Dauphin dont les contreforts dessinés par Vauban dominent la vallée et un panorama de sommets immaculés. Sans oublier deux conseils de base: les capteurs étant situés dans le pédalier, une pression trop irrégulière entraîne une consommation élevée de courant; la modification de l’assistance, entre « tortue », « moyen » ou « lièvre », doit se faire sans pédaler pour ne perturber le capteur avec deux informations simultanées.

Ces consignes appliquées, la grimpette de quelque kilomètres se fait aisément, sans perdre de vue le plaisir du vélo mais sans transpiration excessive au moment de mettre pied à terre pour visiter un village qui n’a jamais dû combattre et qui continue à vivre aujourd’hui.  Faute de temps, l’expérience en restera là après une belle descente par des chemins de traverse. A noter qu’il existe aussi des vélos électriques plus adaptés aux côtes qui permettent une récupération de l’énergie dans les fortes descentes, leur donnant un léger surcroît d’autonomie de l’ordre de 15%.

Intéressé? Si vous êtes dans le Queyras cet été, adressez-vous  à l’Office du tourisme pour connaître la localisation des vélos (00 33 4 92 46 88 20) ou à celui de Guillestre (00 33 492 24 77 61) . Il est aussi possible, là et ailleurs, de louer un vélo à la journée (de l’ordre de 24 euros + une caution), mais les marchands de cycles ne sont pas toujours enthousiastes: « la préparation et la remise en état ne couvrent pas nécessairement le prix de la location », estime l’exploitant du magasin « Sport 2000 » à Guillestre. Nous préférons les louer à une collectivité pour toute la saison ou vendre un de nos vélos coûtant entre 1.850 et 2.100 euros. »

Après avoir pris goût à ce loisir offrant de nouvelles perspectives de vacances, le mieux est donc d’acquérir son propre vélo. Si on en trouve dans les grandes surfaces à 1.000 euros, Pro Vélo estime qu’il faut compter 1.500 euros pour acquérir une VAE de qualité. On peut aussi trouver via Internet des vélos électriques équipés de batteries de qualité Lithium-ion pour 1.000 euros chez des grossistes ou des marchands spécialisés en Flandre.

Tout savoir sur le vélo électrique

Bienvenue à Guillestre

Publicités

Une réflexion sur “Cet été, apprivoisez la montagne en vélo électrique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s