Mariage princier à Monaco dans une Lexus « liégeoise »


Le couple monégasque se déplacera samedi dans une Lexus LS 600 hybride transformée dans les ateliers liégeois de Carat Duchatlet.

Il est fréquent, hors Grande-Bretagne, de voir les princes se déplacer le jour de leur mariage dans une Mercedes 600 allongée, avec toit transparent. Samedi à Monaco, le Prince Albert II et Charlène Wittstock évolueront à bord d’une voiture japonaise aux accents belges.

People, « En  voiture Simone »? En référence à un prénom célèbre – la pilote automobile Simone Louise des Forest – de son nom complet Simone Louise de Pinet de Borde des Forest -, on peut se permettre une incursion dans le gotha. D’autant plus qu’il va être question d’automobile et aussi d’un préparateur installé à Liège.

A l’image de Philippe et Mathilde dont la voiture de cérémonie le jour du mariage était une  600 Landaulet dont le toit en verre avait été confectionné par  Tony Gillet (Vertigo), Mercedes a régulièrement fourni pour de tels événements des berlines allongées qui sont encore transformées dans les ateliers de son « classic center » à Stuttgart.

Changement de cap le prochain week-end: le couple princier monégasque se déplacera dans une voiture japonaise et full hybride, une Lexus LS 600h Landaulet dont la transformation a été confiée au préparateur liégeois Carat Duchatelet. « Un projet historique, souligne Benoît Ceulemans, directeur Corporate Development, car c’est la première fois que notre société est associée à un événement tellement prestigieux. »

Au départ d’une LS 600 h, les équipes de Carat  Duchatelet, en collaboration avec des ingénieurs de Lexus basés à Zaventem, ont renforcé le châssis à l’aide de structures en nid-d’abeilles, avant de remplacer la lunette arrière et une partie du toit par  une bulle transparente réalisée en une seule pièce.  Une transformation qui permettra au public et aux téléspectateurs de mieux voir le couple princier et qui a nécessité 2.000 heures de travail pour adapter cette berline de 5,15 m de long.

Faut-il rappeler que Carat Duchatelet a plus de 40 ans d’expérience dans le blindage, l’allongement et la rehausse de Mercedes, Bentley et autres Rolls-Royce notamment pour des chefs d’Etat et des familles royales?  Une activité relativement discrète eu égard aux personnalistes concernées et qui occupe 130 personnes au sein d’une société de droit irlandais reprise par des hommes d’affaires anglais et américains. Il y a quelques jours, l’annonce du départ de l’administrateur délégué, provoqué par des divergences avec les actionnaires, a nourri les craintes d’une restructuration au sein du personnel.

Des soucis qui, face à une légitime fierté,  seront relégués au second plan  samedi.

Les travailleurs de Carat Duchatelet inquiets

Deux mille heures de travail ont été nécessaires pour adapter la Lexus LS 600 h.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s