En vacances, anticipez la conduite, regardez au loin


Charger correctement sa voiture, adapter sa conduite au supplément de poids, rester attentif en toutes circonstances: bonne route! (Ph. Alain Dewez).

Collision en chaîne, freinage manqué, perte de chargement: autant d’imprévus qui ternissent chaque année les grandes migrations estivales en voiture. Petits rappels utiles pour ne pas gâcher le plaisir des vacances.

1. Surcharge. L’image est caricaturale mais vraie: sur les autoroutes conduisant vers le sud de l’Espagne et le Détroit de Gibraltar, on ne compte plus les voitures au porte-bagages débordant de partout et aux suspensions tellement tassées que les passages de roue sont presque en contact avec les pneus. Sans en arriver à cette situation qui inspire une certaine indulgence, beaucoup d’automobilistes oublient en prenant la route des vacances qu’ils ne conduisent plus tout-à-fait la même voiture. En cause, une surcharge de quelques dizaines de kilos et des bagages parfois mal arrimés dans le coffre.

En collaboration avec l’ADAC allemand, Touring a comparé une voiture « normale » avec deux autres: la première respectait les normes de charge maximum et la seconde avait un porte-bagage trop lourd de 30 kg et une voiture elle-même en surcharge de 50 kg. Objectif: évaluer les distances respectives de freinage et la faculté d’éviter un obstacle. Au volant du véhicule respectant les normes de charge maximale, les systèmes électroniques de stabilité ont joué leur  rôle mais il a fallu contrebraquer fortement pour éviter l’obstacle. Avec le véhicule surchargé, l’électronique n’a plus été en mesure de réagir correctement,  entraînant un dérapage inévitable.

La conclusion est simple:  rangez correctement vos bagages pour qu’ils soient stables, adaptez la pression des pneus au supplément de poids, bannissez toute surcharge excessive et sachez que même un surpoids de 50 kg nécessite d’adapter les distances de freinage et la vitesse en courbe. En quelque sorte, réapprenez à conduire.

2. Etat de la voiture. En fonction des distances à parcourir et des efforts demandés à tous les organes mécaniques, un entretien n’est pas superflu, en plus des contrôles de base: niveau d’huile, état des pneus, eau dans le lave-glace…

3. Anticipez la conduite. C’est le principal mot d’ordre pour éviter les mauvaises surprises dans un trafic chargé. Mais encore?

– Regardez loin, au-delà du nez du capot de la voiture, pour gagner quelques secondes au freinage si un ralentissement brutal se produit en aval.

– Gardez ses distances. Pour rappel, la distance entre deux véhicules soit être égal à la moitié de votre vitesse. A 100 km/h, il faut préserver 50 mètres.

– Adopter la bonne position de conduite, ni trop près ni trop loin du volant et pied gauche posé à gauche du pédalier. En cas de surprise, c’est ce pied qui se crispera pour absorber l’énergie dégagée par l’émotion, plutôt que vos mains qui doivent rester souples sur le volant.

– Rester attentif, même à petite  vitesse. A tout moment, vous devez être prêt à freiner ou à manoeuvrer le volant pour pallier l’imprévu.

– Si l’assoupissement vous gagne (le sujet est largement évoqué dans un autre post), ne vous forcez pas à rester éveillé. Cédez le volant à un autre passager si c’est possible ou n’hésitez pas à vous arrêter, surtout si la route est longue, et hydratez-vous. En France, l’assoupissement au volant est la première cause d’accident mortel sur autoroute.

– Enfin, si un obstacle imprévu devait se présenter devant vous, forcez-vous à dégager votre regard de celui-ci pour chercher un passage libre ailleurs ; naturellement, les mouvements sur le volant suivront votre regard. L’exercice n’est pas simple psychologiquement mais il peut vous éviter la traditionnelle collision..

Bonne route en ne perdant jamais de vue que la conduite est une activité à part entière.

Dans l’immédiat, « En voiture Simone » va aussi s’offrir un peu de vacances. Merci de vos commentaires et de vos avis. Et si vous avez d’autres remarques ou des suggestions relatives à ce blog lancé il y a six  mois, je suis à votre écoute et serai ravi de vous lire pendant cet été!

Yves de Partz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s