Un show-room à Bruxelles pour une McLaren à 200.000 euros


McLaren a ouvert aujourd'hui à Bruxelles son premier showrrom sur le Continent afin d'accueillir la MP4-12C puis d'autres nouveautés.

A la veille du week-end du Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps, McLaren a ouvert à  Bruxelles sa première concession sur le Continent. Commercialisée à 203.360 euros, la MP4-12 C mérite bien un show-room de 300 m2 à Bruxelles.

On connaissait les Aston Martin DB9, Ferrari 458, Porsche 911 GT2 RS, Lamborghini Gallardo, Audi R8 V10 et Mercedes SLS AMG. Déjà présente sur d’autres marchés mais aussi en compétition, une autre super GT routière, la McLaren MP4-12C, arrive en Belgique où les premiers exemplaires seront livrés dans les semaines à venir. C’était donc le moment, deux mois après l’ouverture du showroom vedette de McLaren à Londres, de lui offrir un écrin de prestige, même si ce genre d’achat se négocie plutôt chez le client. « Nous avons eu les premiers contacts avec McLaren au Salon de Francfort il y a deux ans »,  commente Stéphane Sertang, Directeur de Ginion Group qui, à côté de onze concessions (BMW, Volvo, Mini, Ferrari, Maserati…), est l’importateur Rolls-Royce dans le Belux.  » On aime les défis et celui-ci nous paraissait très excitant. On a été parmi les premiers à signer un contrat, Bruxelles est la capitale de l’Europe et en Belgique, on est sensible aux belles voitures. Tout cela peut expliquer que la première concession McLaren sur le Continent et couvrant le Benelux ait été ouverte à Bruxelles. »

Pour pimenter un espace occupé autrefois par Saab, le coupé MP4-12C y côtoie une Formule 1 MP4-19, la voiture avec laquelle Kimi Raïkkönen a gagné le Grand Prix de Belgique 2004 qu’il entama en dixième position avant de battre Michaël Schumacher de 3 secondes. Mieux: Stéphane Sertang a pris l’initiative de faire copier la coupe du RACB où figure le nom de tous les vainqueurs du Grand Prix de Belgique. Parmi eux, Bruce McLaren, cinq ans après la fondation de la marque, y imposa pour la première fois en 1968 la monoplace de sa conception  associée à un moteur Ford. Une sorte de « final touch » pour ce showroom pas comme les autres où, en plus de la boutique McLaren,  un salon « à la James Bond » a été aménagé en sous-sol où le client pourra venir prendre possession de sa voiture.

Une précision qu’apprécieront les futurs acheteurs: chaque concessionnaire disposera d’une pièce de rechange pour chaque élément de la voiture et, en cas d’urgence, pourra faire appel aux « flying doctors » basés à Woking et capables de se déplacer partout dans le monde. En outre, un système de télédiagnostique permettra d’intervenir à distance.

Voilà pour le concept. Présenté au Salon de Francfort 2009, le coupé McLaren MP4-12 C à moteur central, pesant un peu plus de 1.300 kg,  a notamment hérité du large pare-brise de la défunte McLaren F1 de 1993. La cellule centrale est en carbone et l’aileron arrière mobile peut se lever à 90° pour améliorer sensiblement le freinage. Sous le capot, on retrouve un V8 bi-turbo 3.8 de 600 ch et 600 Nm couplé à une boîte à double embrayage et  à sept rapports  dotée d’une fonction appelée Pre-Cog qui anticipe le passage de vitesse. La suspension ProActive est disponible en trois modes ( Normal, Sport et High Performance) et le système de freinage Brake Steer, hérité de la Formule 1 MP4/12 de 1997, ralentit la roue arrière intérieure dans le virage. De quoi lui assurer bien sûr des performances hors du commun: 330 km/h en vitesse de pointe, 0 à 100 km/h en 3, 3 secondes et… 200 à 0 km/h en quelque 5 secondes.

Pour compléter son engagement chez McLaren, le Ginion Group alignera une MP4-12 C dans la Série Blancpain GT3 en 2012,  un modèle identique sous les mêmes couleurs étant annoncé à l’initiative de Thierry Boutsen. A voir aux prochaines « 24 Heures de Spa ».

Combien y a-t-il à ce jour de candidats pour ce coupé que l’on dit plus rapide qu’une Formule 1 et proposé donc à un peu plus de 200.000 euros? McLaren parle de 30 à 35 commandes fermes pour le Benelux, de 800 en Europe et de près de 2.000 dans le monde. Mais la production en Grande-Bretagne devrait passer à un rythme supérieur dans la deuxième moitié de 2012. De quoi approvisionner notamment le marché chinois en 2013.

Publicités

2 réflexions sur “Un show-room à Bruxelles pour une McLaren à 200.000 euros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s