Salon de Francfort: premières nouveautés


Septième génération pour une Porsche 911 toujours indémodable.

Organisé en alternance avec Paris, le Salon automobile de Francfort, aussi appelé IAA, se déroulera du 15 au 25 septembre. Première salve des nouveautés attendues.

La voiture aurait dû être dévoilée le 1er septembre, mais les « press release » ne résistent plus aujourd’hui aux fuites multiples et des photos circulent depuis quelques jours: la Porsche 911, septième du nom,  sera une des vedettes à Francfort, même si son look savamment étudié ne permettra guère de la distinguer la nouvelle « 991 » de l’actuelle « 997 » lancée il y a 7 ans. Cherchez l’erreur à travers les clignoteurs intégrés, les feux arrière étirés ou les rétroviseurs, voire en s’attardant aux dimensions: un peu plus large et plus basse, la dernière 911 a gagné 6 cm en longueur pour se rapprocher des 4,50 m. Cette philosophie a fait le succès d’un modèle indémodable et reconnaissable entre tous, y compris à travers son moteur Flat 6 toujours en position centrale arrière et développant un minimum de 350 chevaux dans la version 3.4 (au lieu de 3.6) de « base ». Malgré cette cavalerie, la 911, sensiblement allégée grâce au recours à l’aluminium, a réduit sa consommation conventionnelle à 8,2 l/100 km et rejette 194 gr de CO2/km.

Selon les déclarations récentes du nouveau président du directoire, Matthias Müller, Porsche a d’autres ambitions dans le secteur des voitures de luxe et ne voit pas pourquoi « entre la 911 la plus chère plafonnant à 250.000 euros (le prix de base est de 89.000)  et la 917 à 750.000 euros, Ferrari se promène sans concurrence! ».

De Ferrari, il sera bien sûr question aussi en Allemagne à travers la version spider de la 458 qui, renforts obligent, a grossi de 50 kg. Pas de quoi limiter les performances annoncées du V8 4.5 de 570 chevaux: 0 à 100 km/h en 3,4 secondes.

Revenons sur terre pour évoquer des nouveautés plus classiques: par exemple la Toyota Prius rechargeable enfin prête après différents tests prolongés ou l’Audi A8 hybride, la Mercedes Classe B et aussi la Up!, une arrivée remarquée de VW dans un segment où il est très  présent à ce jour et où elle retrouvera aussi la nouvelle Fiat Panda et la Renault Twingo restylée.

En guise de mise en bouche, voici quelques photos des modèles annoncés à ce jour.Beaucoup d’autres suivront d’ici à la mi-septembre.

Hardtop pivotant et se rangeant sous le capot moteur pour la Ferrari 458 Spider.
Annoncée en 2007, voici la VW Up! qui va enrichir le segment A et pourrait donner lieu à une vraie gamme.
Troisième génération pour la Fiat Panda (3,65 m de long) née il y a 31 ans et qui héritera notamment du moteur Twin-Air de 85 ch.
Voici la Mini biplace (pare-brise incliné, silhouette basse, becquet de toit intégré, aileron arrière actif), longue de 3,73 m, au coffre de 280 l et aux moteurs de 122 à 211 chevaux.
Lignes innovantes dans ce haut de gamme pour la Citroën DS5 qui ambitionne de chatouiller quelques rivales allemandes "premium".
La Toyota Prius Plug In rechargeable arrive, après des tests prolongés: batteries Lithium-Ion , 20 km d'autonomie électrique et surtout recharge en une heure et demi via les bornes adéquates.
Nouvelle génération et nouvelle identité visuelle pour la Mercedes Classe B allongée (4,36 m) au profit de l'habitacle.

Première européenne pour la familiale Chevrolet Malibu plus athlétique et plus aérodynamique, et conçue sur la même base que l’Opel Insignia.
Loin de la version W12 de 500 ch, voici l'Audi A8 hybride dont la partie thermique développe quand même 211 ch, à côté d'un ensemble thermique de 54 ch. De quoi réduire la consommation conventionnelle à 6,4 l/100 km.
Lancia poursuit la déclinaison des ex-Chrysler avec la Flavia cabrio déjà vue au Salon de Genève et qui va entrer en phase de production (4,90 m. de long).
Le concept Peugeot HX1 (4,93 m) explore les voies d'une future grande berline.
Publicités

8 réflexions sur “Salon de Francfort: premières nouveautés

  1. Vous avez raison: vérification faite sur une vidéo – les photos la montraient en version découverte-, il s’agit bien d’un hardtop. Merci pour la correction.

    J'aime

  2. N’oublions pas la Chevrolet Volt et sa soeur l’Opel Ampéra, qui introduisent un nouveau type d’hybride: batteries au Li-ion permettant une autonomie de 50 à 80 kms, et au-delà, un moteur thermique dont la fonction n’est presque jamais d’entraîner les roues mais uniquement de recharger les batteries.
    Deux bémols: la consommation du thermique (un vieux 1.4 Litre Opel) n’est pas si basse (6,5 à 7 litres) et le tarif de la voiture est très élevé: 44.500€ minimum chez nous, moins les 4640€ maxi des fameux 15% du fédéral= 39.860€. Une paille! Et aucune remise constructeur à l’horizon. De plus, ce prix excessif ne permet aucun écobonus venant de la part de la région wallonne. Mais GM a promis que les prix diminueraient substantiellement les prochaines années (on parle de 2015) si les débuts sont concluants. Reste que pour ceux qui veulent autre chose que les sempiternels berlines premium et qui ne font pas plus de 80 à 100 kms par jour, le concept vaut vraiment la peine. Pour les autres, n’espérez pas rentabiliser le coût à l’achat de cette ampéra par rapport à une prius.

    J'aime

    1. Pour qui la Volt ou l’Ampera? Ce type de véhicule est totalement inaccessible à la plupart des acheteurs. Il ne rentrera pas dans les choix des véhicules de société. il ne présente à court terme aucune valeur résiduelle. Pour ce prix, nous avons une Prius full option, voire une Lexus CT200. Chevrolet/Opel, à court terme, malgré leurs réels efforts point de vue qualité, cela reste pour beaucoup du bucht. par contre, le Salon de Franckfort sera très riche en nouveautés ou en grosses évolutions.

      J'aime

      1. Parce qu’une Porsche ou une Ferrari sont plus accessibles? Je ne vois pas pourquoi la présence de l’Ampéra/Volt devrait être passé sous silence. Peu importe qu’elle rentre ou pas dans le choix des voitures de société. La question n’est pas là. Le concept de GM est une belle évolution de l’hybridation et représente une réelle nouveauté dans le parc automobile, bien plus que la énième version/évolution de la Porsche 911, par exemple (même si j’adore cette voiture).
        Quant à la valeur résiduelle, il est encore bien trop tôt pour en tirer des conclusions. Certains disaient la même chose aux début de la Prius, et on sait à présent que sa valeur de revente est plutôt élevée.
        Pour le reste, bien d’accord: le prix excessif rend la rentabilité de l’Opel/Chevrolet impossible par rapport à une Prius, même en rechargeant les batteries tous les 60 kms (irréaliste), mais le produit n’en est qu’à ses débuts et dans un futur assez proche, gageons que les évolutions rendront cette voiture plus compétitive.
        Reste l’agrément de conduite, très agréable (sauf peut-être pour les adeptes du puéril vroum vroum), et bien supérieur en tout cas à celui de la Prius (et je roule dans cette Toyota).
        Je ne peux que conseiller la consultation d’un excellent site consacré à l’Ampéra: http://www.amperiste.fr . Très détaillé, réaliste, complet, il vaut le détour pour parfaire sa connaissance du concept.

        J'aime

      2. Loin de moi l’idée de passer cette voiture sous silence. Mais je maintiens que le carnet de commande restera bien vide. A ce niveau de prix, il n’y a que deux types d’acheteurs, le nanti qui peut se payer une conscience verte, la société qui veut se donner une conscience verte et qui a un employé ayant les mêmes convictions. et vraisemblablement les primes fiscales risquent de passer à la trapperen 2012. Espérons que pour ce genre de véhicule, elles seront revues, sinon, le diesel a encore de beaux jours à polluer devant lui.

        J'aime

      3. Le carnet de commandes, en tout cas en France, n’est pas si vide que ça, d’après ce que j’ai lu à droite à gauche.
        Comme toute nouveauté technologique, elle est chère et elle demande en plus de changer ses habitudes. Pourtant, l’Ampéra pourrait être une excellente alternative aux familiales premium, puisque le tarif de l’Opel diminué de la prime fédérale est sensiblement équivalent à une 320d bien équipée. Mais pour cela, l’acheteur devrait faire montre de curiosité, d’intérêt pour l’environnement et surtout prêt à changer ses habitudes. Dans nos contrées mazoutées à outrance, ce n’est pas gagné, en effet.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s