Salon de Francfort: le bal des minis


Après le relatif échec de la Lupo, Volkswagen revient, avec la Up!, dans le marché très concurrentiel des citadines.

Le Salon de Francfort ouvrira ses portes au public le 15 septembre et jusqu’au 25. Mais dès ce mardi, les nouveautés seront dévoilées aux VIP et au journalistes. Deuxième tour d’horizon très provisoire des modèles attendus à l’IAA, à l’exception des concept-cars.

Voitures électriques ou hybrides, minis, citadines , GT, berlines, modèles « premium »: la rivalité entre les constructeurs se situe à tous les niveaux, avec des tendances lourdes. Mobilité et coût des carburants obligent, le créneau des citadines gagne des galons et un constructeur au moins reconnaît un retard en la matière: Volkswagen. Alors que ce marché représente 10% des ventes dans un pays comme le France et devrait encore progresser de 20% dans les quatre années à venir, la part européenne de VW se situe entre 2 et 3%. D’où l’arrivée très attendue de la Up! après une longue gestion et dans l’attente  d’une déclinaison sur la même base.Du prototype initial aux allures de micro-citadine et à moteur arrière, il ne reste plus grand chose, les ambitions mondiales ayant incité VW à retenir des formes plus classiques et une traction avant pour succéder à la Lupo dont la production a été arrêtée en 2005… en Belgique. Des précisions:

Sur une surface de 3,54 X 1,64 m, cette citadine à 4 places est destinée, selon le constructeur, au marché urbain mondial. Une nouvelle génération de moteurs 3 cylindrés a été développée, dont une version au gaz naturel qui rejettera 79 gr de CO2/km et avant un moteur électrique en 2013. Pour VW, le lancement de cette voiture à bas coût et à bas prix (9 à 10.000 euros) sans ternir l’image de la marque a les allures d’un pari.

Une des concurrentes de la Up! sera la nouvelle Twingo chargée de relancer les ventes de Renault. Son style plus affirmé avec une vraie calandre et un gros losange s’inspire de plusieurs concept-cars et n’aura pas de mal à faire oublier la version précédente. Sous le capot, on trouvera notamment un bloc à trois cylindres turbo à essence de 900 cm3, baptisé TCe 90,  en complément du 1.2 TCe qui devrait passer de 100 à 115 ch. La Twingo sera toujours assemblée dans l’usine de Novo Mesto en Slovénie.

Caractère plus affirmé pour la Twingo, un modèle phare destiné à relancer les ventes de Renault.

Autre mini très attendue: la Fiat Panda, née il y a 31 ans et vendue à plus de 6,5 millions d’unités. Déjà disponible avec un moteur diesel en 1986 – une première dans ce gabarit- elle a aussi connu un joli succès dans ses versions à 4 roues motrices, notamment dans les stations de montagne.

Toujours compacte ( 3,65 m de long -11 cm de plus que sa devancière- 1,64 m de large et  1,55 m  de haut), la 3ème génération à 5 portes soigne ses aménagements, dont une banquette arrière coulissante ,un siège passager rabattable et un toit ouvrant électrique. Pour la sécurité,  à retenir les 4 airbags  de série, l’ABS avec l’aide au freinage d’urgence, les prétensionneurs sur les ceintures de sécurité avant, les appuie-tête avant « anti coup du lapin » et les attaches Isofix. Au niveau technique, la boîte robotisée Dualogic sera associée au moteur TwinAir turbo 85 ch, alors que la gamme mécanique s’enrichit aussi du nouveau moteur TwinAir atmosphérique de 65 ch. De quoi compléter les 4 cylindres essence 1,2 de 69 ch et diesel Multijet II 1,3 de 75 ch., tous dotés des systèmes Start&Stop.

Un passage en revue à suivre depuis Francfort où le Salon sera placé sous le signe du gigantisme à l’initiative notamment de quelques constructeurs allemands.

Dans l’immédiat, voici quelques autres « premières » du Salon  en images:

La nouvelle Hyundai i30 adopte le nouveau design du constructeur coréen: calandre large, phares au look plus prononcé et LED diurnes, pare-brise fortement incliné. La Hyundai i30 sera disponible avec six moteurs -trois essences et trois diesels- développant 90 ch à 135 ch.
La Suzuki Swift Sport reste fidèle au moteur 1.6 L atmosphérique mais en version 136 ch au lieu de 125, avec boîte de vitesse manuelle à 6 rapports et ESP « sportif ».
La Mazda CX-5 comble un creux dans la gamme et adopte le nouveau langage "Kodo" de la marque. Ce crossover situé sous la CX7 sera un sérieux rival pour la Nissan Qashqai.

Comme la Continental GT, la nouvelle GTC n’est guère différente extérieurement du modèle antérieur, mais l'habitacle a été repensé: nouveaux sièges plus minces et plus confortables, tableau de bord redessiné avec un écran multifonction plus grand, nouveau système de navigation par satellite. la puissance de son moteur W12 biturbo de 6,0 litres passe de 552 à 567 chevaux.

Renault renouvelle son 4X4 Koleos construit en Corée par son partenaire Samsung. Vendu seulement à 126.000 exemplaires en trois ans, le Koleos vise les marchés émergents pour progresser:  Chine, Amérique du Sud et Inde.
Les concept-cars
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s