Nissan lance la Leaf électrique en Belgique


A ce jour, une centaine de clients privés ont réservé une Nissan Leaf.

Les voitures électriques conçues  par les grands constructeurs, cela fait un moment qu’on en parle! Elles commencent à arriver au compte-gouttes sur le marché: après les Peugeot Ion et Citroën C Zéro, la Nissan Leaf est disponible depuis aujourd’hui auprès de cinq distributeurs belges et d’un luxembourgeois.

Nissan Belux  a choisi six distributeurs  pour commercialiser la familiale électrique et assurer son entretien:Garage Demeyere à Knokke-Heist et De Witte à Saint-Gilles-Waes, Group Duyck à Hal, établissements Konen-Lemaire à Liège et  Garage Leo Peeters à Vilvorde, et garage Paul Lentz à Alzingen (Grand-Duché de Luxembourg).

Commentaire de Leon Dorssers, Managing Director de Nissan Belux : «  Nous lançons la vente tant aux particuliers qu’aux entreprises et aux pouvoirs publics. Nous sommes la première marque à proposer une voiture familiale, conviviale et à transmission 100% électrique. Celui ou celle qui choisit la Nissan Leaf fait un choix radical et il s’agit également d’un conducteur qui ose envisager la conduite automobile sous un autre jour et adapte son comportement en conséquence ».

Un choix rationnel? « Les  « gros rouleurs » ont encore tout intérêt à utiliser un véhicule diesel, reconnaît-on chez Nissan Belux. Par contre, le trajet moyen d’un automobiliste est nettement inférieur à cinquante kilomètres par jour, et les véhicules électriques peuvent donc facilement prendre le relais pour ce type de trajet ».

« Les six distributeurs désignés, précise l’importateur, ont suivi une formation pour pouvoir répondre aux exigences de cette nouvelle technique automobile et un chargeur rapide a été placé devant la porte de ces distributeurs. En une demi-heure, il permet de charger la batterie de la LEAF à quatre-vingts pour cent de sa capacité. Ils s’ajoutent aux douze bornes de recharge rapide dont la Belgique dispose aujourd’hui ».

Le prix de la Nissan Leaf? Annoncé aux alentours de 30.000 euros, il reste dans ces limites avec un prix de vente de 36.990 euros dont il faut déduire de 9.250 euros de prime fédérale. A ce jour, une centaine de clients privés ont réservé une Leaf. Il leur reste à signer le bon de commande.

Publicités

Une réflexion sur “Nissan lance la Leaf électrique en Belgique

  1. Il n’y a pas que le diesel pour les gros rouleurs. LPG, hybrides, CNG… Mais il est vrai que peu de constructeurs proposent d’alternatives au mazout. La voiture électrique n’en est pas une. Pas encore.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.