Rendre aux garages privés leur utilisation première


Dans certaines rues, les parkings privés sont rares et il est d'autant plus opportun d'utiliser son garage si on a la chance d'en posséder un (ph. AVPRESS).
Quatre Belges sur dix qui disposent d’un garage personnel ne l’utilisent pas pour garer leur voiture, selon une enquête menée par Touring, et préfèrent utiliser un espace disponible à proximité de leur domicile.
Dans beaucoup de quartiers urbains, le parking en soirée est un vrai souci  quotidien pour les habitants. Un constat lié à l’architecture des lieux. D’une part, beaucoup de maisons unifamiliales anciennes ont été conçues sans garage ou ont été divisées en plusieurs logements; d’autre part, des immeubles plus modernes et à appartements ne disposent pas de parkings en suffisance pour des ménages où on compte souvent deux voitures.
Que faire face à ce constat? Pas grand chose si ce n’est limiter le nombre de voitures ou recourir à d’autres moyens de transports urbains publics ou privés, dont le scooter, le vélo et… la marche. Mais la situation se complique davantage si, comme le note Touring, près de la moitié des automobilistes ayant la chance de disposer d’un garage privé ne l’ utilisent pas. »En moyenne,nous recevons entre 5 et 10 appels de nos membres chaque mois pour se plaindre qu’ils ne trouvent plus d’emplacements dans la
rue à cause de leurs voisins qui ne se garent pas chez eux ».
Faudrait-il modifier le code de la route pour obliger les gens à utiliser leur propre garage? On ne voit pas trop sur quelle bases. En revanche, inciter d’une manière ou d’une autre les propriétaires d’un garage à faire preuve d’esprit de solidarité à l’égard de leurs voisins serait une bonne mesure même si le mode de vie urbain est souvent symbole d’un égoïsme dont témoigne la première motivation avancée par les automobilistes pour expliquer la non-utilisation de leur garage:  la « nonchalance ». Après une journée de travail, ouvrir une porte pas nécessairement automatisée demande un peu d’effort et les manoeuvres pour entrer dans les garages ne sont pas toujours simples en fonction de l’étroitesse de passages. Enfin, au fil des années, le garage est devenu parfois un atelier ou une annexe du grenier. « Si tel est le cas, note un internaute, pourquoi maintenir un signal « sortie de garage »?Même étroit, un emplacement pourrait être utilisé à bon escient par les petites citadines qui se multiplient.
Bref, un effort de bon voisinage ne ferait de tort à personne.
Publicités

12 réflexions sur “Rendre aux garages privés leur utilisation première

  1. C’est le genre d’article qui est assez énervant,… en gros, parce que des propriétaires jouissent d’une place de parking privé, ils font preuve d’incivilité par rapport à ceux qui doivent chercher (ahurissant!). On met en relation 2 points qui n’ont aucun rapport (place de parking privé, et difficulté de se garer pour ceux qui n’en n’ont pas), alors que ces parkings privés désengorgent pour la plupart les places de stationnement sur la voie publique.

    Cet article émane probablement de la part d’un blogueur/pigiste qui vit dans un appart de quartier hyper bondé à la mode, qui a aussi du mal à garer sa voiture et doit enrager de voir des voisins mieux lotis qui ont une place de parking privé. La vie est injuste, mais cela base notre société libérale où l’inégalité est un des fondements de notre société capitaliste.

    Que l’on gare sa voiture à l’intérieur d’un garage privé ou devant ne change absolument rien. Cette place cadastrée, reconnue par la commune comme telle est ôtée de l’espace public. De plus, à partir du moment où on a une carte de résident (que l’on paye également – tout comme notre taxe de circulation), on a le droit de jouir des places de stationnement aussi. Acheter une maison avec garage est un investissement plus conséquent – et si vous désirez un/une, achetez ou louez une place de garage dans votre coin (ou vendez votre voiture), ou poussez votre échevin de la mobilité à ce qu’il rallonge la durée des parcmètres jusque 20.30 (et vous aurez de la place) ou augmentez les taxes de circulation (moins de voitures aussi ici).

    Un point important aussi est que lorsqu’un abruti impoli (généralement c’est le cas) se gare devant une porte de garage, et qu’elle coince une voiture à l’intérieur, cela prend des heures pour que les flics et la dépanneuse arrivent (et résultat, on loupe ses rdv etc.). C’est une des raisons majeures pour laquelle on n’ose plus garer une voiture à l’intérieur. Pourquoi cette incivilité serait-elle acceptable ?

    J'aime

    1. Sorry pour ma réaction un peu tardive. Je vous rassure: à titre privé, je n’ai aucun problème de parking même si la commune écologiste où j’habite a refusé le plan d’un garage en sous-sol sous prétexte qu’il allait faire venir davantage de voitures dans le quartier…

      Ceci dit, si effectivement l’inégalité est un des fondements de notre société capitaliste, on peut toujours à titre privé essayer de faire mentir l’adage ou à tout le moins, en l’occurrence, favoriser les rapports de bon voisinage. D’où la suggestion, si on a la chance d’avoir un parking privé, de l’occuper au lieu de monopoliser une place ailleurs… Ce n’est pas plus compliqué que cela!.

      J'aime

    2. Il faut bien lire l’article: on parle pas de personne qui se gare devant leur garage au lieu d’à l’intérieur. On parle de ceux qui ne se gare NI à l’intérieur, NI devant, mais à la place se gare ailleurs dans la rue et « consomme » ainsi 2 places d’un coup: celle réservée pour eux devant leur garage, et celle qu’il prenne effectivement.

      Une carte de résident payée donne à mon sens également droit à une place de stationnement. Mais dans de nombreuse commune, 1 carte de résident par ménage est gratuite. Moi je serais d’avis que cette carte devrait être payante pour ceux qui ont un garage, car ils ont déjà une place de parking (à eux de l’utiliser).

      J'aime

  2. Mmmh. Soit les gens se garent dans leur garage, mais il leur faut un accès pour sortir (donc la place devant ne peut être occupée que par un membre de la famille), soit ils se garent ailleurs (mais en général, ils privilégient par facilité l’emplacement qui bouche leur propre entrée de garage). Ils apposent un sigle « sortie de garage » pour faire respecter « leur emplacement ». Alors qu’ils le fassent de cette manière ou en utilisant effectivement leur garage… ça ne change pas grand chose au nombre total de places disponibles dans la rue. Ce qu’il faudrait par contre, c’est inciter (lourdement) les sociétés à payer à leurs cadres des PETITES voitures (peu importe leur prix et leur luxe… s’il faut du prestige). Sur 7m de chaussée, on met facile 2 toyota IQ, mais on ne rentre qu’une seule audi Q7.

    J'aime

  3. @Fabske
    Ces mêmes propriétaires de garage ont fait le choix de consacrer une partie de leurs revenus à cette achat. Ce qu’ils en font, c’est leur problème.
    Comme vous, ils paient leurs taxes communales et de circulation…

    J'aime

  4. Bonjour,
    Je pense à mon voisin qui non content de ne pas se garer dans son garage, se gare, non pas devant mais carrément à la place suivante. Bien sûr, en protégeant farouchement son droit d’accès à son garage…
    Ah oui, je pense aussi à une conversation avec une charmante dame qui avait décidé de bloquer ma voiture. Raison: je m’étais garé à moins d’1m50 de la limite d’accès de son garage. Je l’empêchais donc de se garer devant. Pour me bloquer, elle avait garé sa Smart devant le dit garage … La cerise sur le gâteau, lorsqu’elle a ouvert la porte du pseudo garage, il s’agissait d’un couloir dans lequel un véhicule n’était plus rentré depuis un moment vu l’encombrement.
    Des exemples comme ça, il y en a plein et avoir un garage ne veut pas dire avoir une place réservée dans la rue.

    J'aime

  5. Il faut bien lire ce qui est écrit dans l’article : « Mais la situation se complique davantage si, comme le note Touring, près de la moitié des automobilistes ayant la chance de disposer d’un garage privé ne l’ utilisent pas.”En moyenne,nous recevons entre 5 et 10 appels de nos membres chaque mois pour se plaindre qu’ils ne trouvent plus d’emplacements dans la rue à cause de leurs voisins qui ne se garent pas devant chez eux”.
    Les plaignants parlent ici des propriétaires de garages qui n’utilisent pas celui-ci, ni l’emplacement devant et qui garent leur voiture dans la rue, ce qui diminue le nombre de places disponibles dans la rue pour les conducteurs sans garage. Je suis d’accord pour dire que ces propriétaires de garages font preuve d’égoïsme et d’un manque de civisme alors qu’il ne sont pas ignorants du problème de manque de places de parking.

    J'aime

  6. Je suis locataire d’un appartement avec un emplacement pour me garer dans le parking intérieur du bâtiment. Et je ne m’y gare jamais. Ce n’est pas une question de mauvaise volonté mais simplement que mon voisin de place à l’intérieur possède un énorme 4×4 et que je ne dispose absolument pas de la place nécessaire pour garer mon véhicule sans me battre pendant 10 minutes avec des manoeuvres…

    J'aime

  7. Hello there, just became aware of your blog through Google, and found that it’s really informative. I¡¦m going to watch out for brussels. I¡¦ll be grateful if you continue this in future. Numerous people will be benefited from your writing. Cheers!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s