La BMW Série 3 toujours plus grande


La BMW Série 3 affiche désormais une longueur de 4,62 m.

Dévoilée avant l’été, la BMW Série 3 vient d’être lancée officiellement. Détails, images et vidéos à propos d’une « petite » BMW qui n’en finit pas de grandir et qui sera commercialisée au prochain printemps.

Sixième génération pour la « compacte » de BMW même si le qualificatif ne s’applique plus vraiment en référence à la première version de 1975. La remarque vaut pour beaucoup de voitures qui grandissent au fil des évolutions esthétiques. Ce qui n’empêche pas la Série 3 de dominer régulièrement son créneau depuis plus de 35 ans.

Aujourd’hui, la munichoise affiche une longueur hors tout de 4,62 m, soit 9 cm de plus que le modèle précédant.  De quoi s’aligner sur ses rivales Audi A4 (4,70 m) et Mercedes Classe C (4,59 m) mais sans vraiment gagner en habitabilité. Si elle abandonne dans ce lifting une partie de sa personnalité esthétique, elle soigne son aérodynamisme (CX de 0,26) et réduit sa masse d’une quarantaine de kilos.

Le régime vaut aussi pour les mécaniques associées à un « stop&start »et à un système de récupération d’énergie au freinage, en plus d’un mode de conduite « Eco Pro ». Sous le capot sont annoncées au départ  le très efficace 320 d (163 ch., 4,1 l aux 100 km, 109 gr de CO2/km) et deux versions à essence (2.0 328i de 245 ch et 350 Nm de couple, 6 cylindres 335i de 306 ch et 400 Nm). Suivra l’Active Hybrid 3 à l’automne, avant les 320 i (184 ch), 318 d(143 ch) et 316d (116 ch).

Reste à découvrir la Série 3 « volant en mains »

Publicités

4 réflexions sur “La BMW Série 3 toujours plus grande

  1. Reste à voir si BMW a réglé les problèmes récurrents sur ce genre de véhicule, frein mécanique qui rouille et qui oblige à remplacer tout le système de freinage arrière (disque etc..) le damper qui vous prive insantanément, sans prévenir, de toute assistance-bonjour les dégâts-, la batterie qui ne prévient pas de sa faiblesse, et last not but least la pipe d’injection (diesel) dont les clapets de moins de 12 grammes sont aspirés par le moteur, mettant celui-ci KO (HS), pistons à remplacer ! Dans le meilleur des cas, sinon échange standard) .

    J'aime

    1. Anfry, c’est ce qui vous est arrivé? Vous êtes peut-être mal tombé, car d’après ce que j’ai lu sur les modèles BMW actuels, disons ces 4 ou 5 dernières années, la fiabilité est censée être très bonne. Reste qu’avec les diesels modernes, on n’est jamais sûr de rien.
      Quant à la nouvelle 3, rien de bien neuf. Plus ça change, plus c’est la même chose, à part les perfectionnement habituels: downsizing, stop and start (comme l’ancienne), récupération de l’énergie au freinage, etc…
      La version hybride m’intéresse déjà plus, mais l’article n’en dit pas grand chose.

      J'aime

      1. Hélas, la version hybride consiste à placer le superbe 3l twin-turbo et batteries sous le capot. donc pour qui ? même un cadre sup avec 20 ans d’ancienneté ne pourra se la leaser. pourquoi ne pas avoir « électrisé » le 1.6 turbo…pour le reste, elle n’est ni plus belle, ni beaucoup plus économique, ni beaucoup plus chère (selon les prix allemands et l’équipement en plus mais on est plus à 5.000 € près), ni plus grande, bref, une nouvelle BM sans plus..faudra attendre 5 ans avant de pouvoir se la payer en occase ou avoir une voiture de société…et encore car on dépasse les 1.000 € / mois !!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s