Saab n’est pas encore chinois: GM conteste la vente


Bien implanté en Chine, General Motors n'est pas prêt à cautionner la vente de 100% des actions de Saab à des sociétés chinoises qui auraient accès à tous les brevets (ph. AFP).

Saab a conclu la semaine dernière un accord de principe avec les sociétés chinoises Pang Da et Yougman prêtes à racheter 100% des parts du constructeur suédois au prix dérisoire de 100 millions d’euros. General Motors pourrait s’opposer à cette vente.

Toujours détenteur d’actions au sein de la société  Saab vendue au groupe Swedish Automobile managé par Victor Muller, General Motors n’apprécie pas le dernier épisode du feuilleton hollando-suédois.  En cause, la vente à prix bradé de Saab à Pang Da et Yougman. Détentrices à 100% des actions, les sociétés chinoises hériteraient en effet des brevets  non seulement de Saab mais aussi de GM dans la mesure où les Saab actuelles sont étroitement liées  à des modèles du constructeur américain: la 9-5 est très proche de l’Opel Insignia et la 9-4X de la Cadillac SRX.

Très bien implanté en Chine, GM collabore notamment avec SAIC qui paie le droit de recourir aux brevets américains. D’où la déclaration ce week-end de  Jim Cain, le porte-parole de GM selon qui sa société « ne serait pas en mesure de soutenir un changement dans la propriété de Saab qui aurait un impact négatif sur les relations existantes de GM en Chine ou toucher les intérêts de GM dans le monde ».

Pour rappel, le premier accord annoncé en juin et qui devait encore être approuvé par les autorités locales concernait l’acquisition partielle de Saab par les Chinois, soit un peu plus de 50%. Or, dans la dernière mouture, Pang Da détiendrait 60% et Youngman 40%…

Bref, les négociations  continuent.

L’historique des derniers mois

Publicités

13 réflexions sur “Saab n’est pas encore chinois: GM conteste la vente

  1. Après les avoir rachetés à bas prix, GM s’est contenté de profiter des brevets et du savoir-faire de Saab sans jamais avoir investi pour assurer la survie de cette marque mythique.
    Après avoir « pompé » son savoir -faire, GM a revendu Saab à vil prix à Spyker, une petite société hollandaise qui ne pouvait pas lui faire du tort, afin de ne pas devoir assumer le coût d’une liquidation de Saab.
    Les financiers n’ont pas suivi Spyker qui a été obligé de faire appel à des sociétés chinoises pour sauver la marque.
    Le couvercle retombe sur le nez de GM qui voit les nombreux brevets de Saab, principalement dans le domaine des moteurs turbos, tomber aux mains des Chinois pour une bouchée de pain.
    Bien fait pour eux et bonne chance à Saab, mon meilleur souvenir automobile.
    Belle illustration du monde actuel et de la main-mise de la Chine sur nos industries.

    J'aime

  2. Peur de perdre des brevets, GM me fait rire. Ils n’ont en gros rien de neuf à proposer et ne parlons pas de Saab qui est une coquille vide. (rien à voir avec Volvo). Les schéma des Insigna et SRX, les Chinois peuvent les avoir. Ils datent déjà de quelques années et n’ont rien à apporter aux voitures de demain

    J'aime

    1. Permettez-moi quand même de rappeler que GM est le premier constructeur étranger en Chine. Rien que sur le mois d’août, les ventes de GM en Chine se sont élevées à 205.885 véhicules, en hausse de 13,4% sur un an. De quoi justifier son attention à l’égard des acheteurs potentiels de Saab très proches de ses produits. Pour la petite histoire, GM a déplacé son siège international de Suisse vers Shanghai où travaille notamment un cadre belge.

      J'aime

      1. Si les Chinois copient GM, je ne m’en soucie guère. Même les Coréens ont 10 ans d’avance sur eux. Le jour où GM sortira de nouveaux produits up-to-date, je m’en inquièterai.

        J'aime

      2. Il y a tout de même la Chevrolet Volt/Opel Ampéra qui sont les premières hybrides de ce genre sur le marché, même si elles sont excessivement chères. D’après les essais, ce véhicule est très efficace et très économique à l’usage pour ceux qui ne font pas trop de kms journaliers. Par contre, question rentabilité, c’est une autre histoire…

        J'aime

      3. Tout à fait d’accord, mais nous ne pouvons pas nous la payer nous mêmes, donc je doute que la classe moyenne chinoise s’y intéresse. Ils préfèreront une VW, une Audi ou une BMW autrement plus voyantes d’un point de vue classe sociale.

        J'aime

  3. @JCCO: Malgré son prix, l’ampéra se vend pourtant plutôt bien pour une telle voiture. Et ce ne sont pas nécessairement des gens très aisés qui se l’offrent. Certains ont pris conscience que le tout au paraître avec les berlines premium était assez superficiel et qu’il valait mieux se tourner vers des véhicules réellement plus écologiques.
    Evidemment, dans des pays comme la Chine, en plein croissance, il faudra un laps de temps plus important avant d’en arriver là. Chez nous, ceux qui roulent en hybrides sont déjà une petite minorité, même si celle-ci grandit.

    J'aime

    1. perso, je suis dans ce que l’on appelle la catégorie aisée et je ne peux me payer une voiture à plus de 20.000 €. pour ce qui est des ventes aux particuliers, j’ai un doute sur le nombre « élevé » de commande et en fleet à plus de 1.000 € par mois, je vois mal des cadres supérieurs rouler en Opel. et pour ce prix là, moi ce sera une Lexus

      J'aime

      1. J’ai bien précisé: « pour une telle voiture ». Reste que certaines concessions en France ont enregistré déjà au moins six commandes d’ampéra, et que globalement, le succès est supérieur aux attentes d’Opel.
        Si j’avais les moyens de m’acheter une Lexus, ce serait de toute façon une hybride. Mais à part la CT 200h dont le tarif est semblable à celui d’une prius, les autres sont bien plus onéreuses que l’ampéra, car ce sont des limousines de luxe et elles consomment tout de même au minimum 9 litres au cent.
        Mais l’écologie et le coût à l’usage sont pour moi bien plus importants que le standing ou les performances. Dès lors, une Volt/Ampéra m’intéresse beaucoup plus que ces bagnoles premium, certes bien finies mais assez quelconques et loin d’être les meilleures pour la santé de la planète et la nôtre.
        Reste que pour ceux qui font beaucoup de kms journaliers (plus de 200), une prius est plus économique, car le prolongateur thermique de l’ampéra (un vieux 1.4 L opel) n’est pas un modèle de sobriété. Et ne parlons pas de rentabilité.
        Mais si j’avais les moyens et si je ne roulais pas plus de 60 ou 80 kms par jour, cette voiture serait certainement ma prochaine.
        Pour plus d’infos: http://www.amperiste.be

        J'aime

      2. Les cadres supérieurs préfèreront de toute façon rouler avec des voitures bien plus onéreuses que la volt ou l’ampéra. Ce sont plutôt des grosses berlines style Bmw série 5 ou Audi A6, etc… mais toutes des diesels. Pourtant l’Etat offre pas mal d’avantages pour les sociétés s’équipant d’hybrides, mais ce n’est sans doute pas suffisant aux yeux de beaucoup pour abandonner leurs sempiternels diesels. Il faudrait que l’offre s’étoffe.
        Concernant les cadres moyens, on peut à ce sujet déplorer que chez Lexus, la berline IS, voiture correspondant à la petite familiale premium typique du genre, ne soit pas disponible en version hybride, en tout cas en Europe.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s