Le marché auto continue à plonger en France et en Italie


A l'exception de l'Allemagne et de la Grande-Bretagne, le marché automobile européen est loin d'être brillant.

En recul de 7% en mars et de 7,7% au terme du premier trimestre, le marché automobile européen dégringole plus vite que prévu. Après deux mauvais  mois, la Belgique a limité les dégâts en mars.

Avec, selon les chiffres de l’ACEA publiés ce mardi, 1.453.407 voitures neuves immatriculées en mars, l’Europe a réalisé son plus mauvais chiffre depuis 1998. Ce score de – 7% en mars et de – 7,7% en trois mois dépasse les prévisions de plusieurs constructeurs qui tablaient sur un recul de 5%. Ce sont surtout la France (- 23,2%) et l’ Italie (- 26,7%) qui ont souffert le mois dernier, mais aussi le Portugal (- 4,2%) et la Grèce (- 42,6%) , alors que la Grande -Bretagne (+ 1,8%) et l’Allemagne (+3,4%) étaient en léger boni.

Très mal placée en début d’année en raison notamment d’une modification de la TMC en Flandre qui a incité à postposer les immatriculations au début mars, la Belgique enregistre un recul de 12,6% sur les trois premiers mois mais « seulement » de 5,7% en mars.

Les chiffres de l’Association des Constructeurs Européens d’Automobiles

Lire sur ce blog:

– Surproduction, endettement: l’industrie automobile européenne est en feu

– Que faut-il attendre du marché automobile belge en 2012?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s