L’automobile est en crise en Europe mais pas dans le monde


Leur avenir, si non leur survie, les constructeurs automobiles européens doivent la trouver en dehors du Vieux Continent.
Leur avenir, si non leur survie, les constructeurs automobiles européens doivent le trouver en dehors du Vieux Continent.

Dès demain matin pour la première des deux journées presse  et VIP, Genève revêtira ses habits de  lumière. Les courbes des carrosseries -et des hôtesses-, pas plus que les spots inondant les 130 nouveautés, n’effaceront la réelle inquiétude pesant sur l’industrie automobile européenne, à l’exception des constructeurs allemands.

Les chiffres sont là, dans toute leur froideur: de 16 millions d’unités en 2007, les ventes de voitures neuves en Europe sont tombées à 12 millions l’an dernier (- 8,2% en 2012).  Si  janvier est traditionnellement un mois particulier en raison des ventes anticipées et promotionnelles en décembre, le nouveau recul de l’ordre de 9,5% en ce début 2013 n’est pas là pour rassurer. Dans les grands pays et à l’exception de la Grande-Bretagne (+ 11,5%), la débacle est générale: – 15% en France, – 17,6% en Italie, – 10% encore en Espagne et même – 9% en Allemagne.

L’autre phénomène de ces dernières années est l’évolution des choix du consommateur. Depuis 2007 toujours, le groupe Volkswagen (VW, Audi, Skoda etc) a vu ses parts de marché grimper de 19,7 à 24,8%. Au détriment surtout des autres constructeurs généralistes: le numéro 2 PSA Peugeot Citroën a chuté de 12,8 à 11,7%, Renault/Dacia est passé de 8,7 à 8,4%, Ford de 10,5 à 8%, Fiat de 7,8 à 6,4%, Toyota/Lexus de 5,8 à 4,3%. A l’inverse, les autres groupes allemands sont restés au même niveau (5,2% pour Daimler) ou ont progressé (BMW/Mini, de 5,3 à 6,4%).

Le troisième constat est mondial et porte sur le déplacement des ventes. Représentant 62% du marché en 2012, l’Amérique du Nord devrait encore gagner 3% cette année; l’Asie (24%) devrait progresser légèrement, tout comme l’Amérique du Sud (5% du marché aujourd’hui), ou l’Europe de l’est (4,25%). Mieux: l’industrie automobile mondiale, malgré un ralentissement (+ 4% au lieu de + 7% en 2012), devrait établir un nouveau record de ventes avec 64 millions d’unités, dont 20% écoulées par la seule Chine.

Autre prévision: selon McKinsey, l’Asie, dès 2015, concentrera un tiers du marché mondial des voitures de luxe. De quoi conforter les constructeurs de modèles premium, essentiellement allemands, très présents en Chine et qui ont annoncé des bénéfices record en 2012.

En Europe où l’avenir immédiat n’est pas rose – les prévisionnistes annoncent un recul des ventes de 4 à 5% cette année-, les grands constructeurs généralistes locaux (sauf VW) , tout comme les équipementiers, ont du souci à se faire. Sauf s’ ils parviennent à développer leurs activités en dehors du Vieux Continent, à l’image de Peugeot qui va internationaliser la production de la 2008, petit SUV urbain dans l’air du temps, de Citroën qui a créé en Chine un réseau de distribution propre à DS où d’autres projets de Renault et de Fiat. Mais les concurrents, notamment américains et coréens (Hyundai/Kia est le numéro 5 mondial) sont déjà très présents en Chine et ailleurs.

Salon très ouvert et sans lien avec un constructeur national, Genève va , comme d’habitude, accueillir un  large éventail de la production automobile, dont de multiples assembleurs, designers et artisans de l’automobile pratiquant du sur mesure de luxe à l’attention des nouveaux riches de la planète. De quoi garantir la part de rêve propre à un Salon de ce genre. Mais la fête ne sera pas la même pour tous.

Le marché automobile européen en 2012

2013 devrait être une année record pour l’automobile mondiale!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s