Les constructeurs faussent-ils les tests de consommation?


Entre les chiffres relevés lors des cycles ECE et la consommation réelle, la différence peut  être très importante.
Entre les chiffres relevés lors des cycles ECE et la consommation réelle, la différence peut être très importante.

Selon Inter-Environnement Wallonie et Greenpeace relayant cette semaine la  fédération européenne Transport and Environment (T&E), les constructeurs automobiles fausseraient les tests de consommation, rendant les voitures plus vertes qu’elles ne le sont en réalité.  Explications.

Le sujet n’est pas neuf et revient régulièrement dans l’actualité: les constructeurs automobiles sont accusés de fausser les tests de consommation, rendant ainsi les voitures plus vertes qu’elles ne le sont vraiment.

La réalité est un peu plus complexe. Le résultat de la consommation figurant sur la fiche technique de chaque voiture est calculé sur base d’un test officiel dit ECE en Europe. Celui-ci comprend un cycle urbain répété à quatre reprises et un seul cycle extra-urbain, l’addition des 5 chiffres donnant la consommation mixte. En fait, ces tests sont réalisés sur un banc d’essai: 195 secondes  et un peu plus d’1 km pour le cycle urbain avec une vitesse maxi de 50 km/h et 30% du temps passé à l’arrêt; 6min 40 et 7 km pour le cycle extra-urbain avec une vitesse maxi de 120 km/h, des changements de rapport standards, des ralentissements, des périodes à vitesse constante et des accélérations pour le moins progressives (0 à 50 km/h en 27 secondes!). Ces essais permettent de déterminer aussi les rejets de C02.

Les constructeurs faussent-ils dès lors le jeu? Ils ne font qu’appliquer les normes imposées en Europe dont l’intérêt majeur, si non le seul, est une comparaison objective entre les différent modèles du marché soumis aux mêmes tests. Ces normes varient d’ailleurs selon les régions du monde. Ainsi, aux Etats-Unis, les résultats obtenus font apparaître des consommations supérieures de 20%.

En revanche, il est tout-à-fait exact de dire que ces normes ne reflètent pas la consommation réelle. Voir par exemple l’essai de la Nissan Juke avec des écarts de 3 à 4 litres/100 km entre les chiffres annoncés et ceux relevés lors de notre essai!

Deux conclusions: il serait judicieux que les autorités européennes revoient le test ECE; et surtout, la consommation réelle dépend d’abord de chaque conducteur et de son type de conduite, avec des variations qui peuvent atteindre 20% ou plus d’un automobiliste à un autre. D’où le succès des cours d’éco-conduite prônés notamment dans les entreprises.

Les voitures ne seraient pas si vertes que cela

Les explications de la Fébiac

Les ventes de voitures vertes progressent en France

 

Publicités

2 réflexions sur “Les constructeurs faussent-ils les tests de consommation?

  1. Quelques réactions sur le sujet via « lalibre.be »‘ qui a repris ce post:

    SFussganger – Belgique
    15.03.13 | 14h59
    Les constructeurs ne faussent rien, ils suivent scrupuleusement les normes Européennes, écrites par des gens qui n’ont pas la plus sombre idée de ce qui se passe dans un moteur. Consommation publiée et réelle : la consommation publiée est le fruit de tests normalisés qui ne sont pas très représentatifs de la réalité, mais permettent de comparer les différents véhicules de façon relativement objective. Consommation montrée par l’ordinateur et réelle : l’ordinateur ne mesure la consommation réelle qu’au-dessus d’une certaine vitesse, 20 ou 30 km/h. Les arrêts aux feux, les déplacements au pas dans les bouchons, tout cela lui échappe, ce qui fausse sa lecture. Ce que l’ordinateur de bord vous donne, c’est la consommation moyenne lors de trajets « normaux », sans arrêts.

    Meli-Melo – Belgique
    15.03.13 | 14h50
    Les consommations mesurées par les constructeurs le sont effectivement dans des conditions bien particulières. Cela n’empêche pas de s’en approcher.

    gloin – Belgique
    15.03.13 | 13h06
    BMW annonce 5.2L/100km en cycle urbain pour la 320d efficient dynamics et je suis pile dedans. Tous les constructeurs ne semblent pas être des menteurs.

    .Tonné – Belgique
    15.03.13 | 12h29
    -Comme l’article le dit si bien: ce sont des normes.
    -Le moteur est testé à une t° ambiante, à une pression atmosphérique, à un degré d’humidité dans l’air spécifique, avec un certain nombre d’équipements en fonction.
    -Cela permet de comparer entre eux différents moteurs de différentes marques et de différentes puissances.
    -Cela donne la consommation minimale que vous pourriez faire en admettant que vous maîtrisiez les conditions physiques ambiantes, avec le pied léger, des pneus à la bonne pression, certains accessoires (tel qu’air conditionné) éteints.

    anynomous – Biélo-Russie
    15.03.13 | 12h22
    Simone est à côté de ses pompes : le biais entre la consommation déclarée et la consommation avérée ne tient pas à la procédure de test, qui est la même pour tous, mais à des réglages adoptés par les constructeurs pour favoriser un ou des modèles de la gamme alors que ces réglages sont contestables dans la vie courante; par exemple, dernier rapport de vitesse extrêmement long qui permet d’obtenir un régime-moteur bas, mais impose de fréquents changement de vitesses sur route vallonnées.

    demokrat – Beersel
    15.03.13 | 12h15
    Il fallait être bien naïf pour croire aux chiffres annoncés.
    Ajoutez facilement 20 % …

    beertje – Belgique
    15.03.13 | 12h03
    Toutes les consommations normalisées sont irréalistes…. Elles restent néanmoins intéressantes, puisqu’elles permettent quand même de comparer les véhicules, TOUS les constructeurs utilisant les mêmes subterfuges !

    Autres commentaires sur « lalibre.be »
    http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/803481/les-constructeurs-faussent-ils-les-tests-de-consommation.html

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s