« On ne vend plus de voitures au-delà de 75.000 euros »


Ce prototype GLA donnera naissance à un crossover compact de série qui sera présenté à l'automne.
Toujours sur base de la Mercedes Classe A, ce prototype GLA donnera naissance à un crossover compact qui sera présenté à l’automne.

Les grosses berlines et SUV de luxe, symboles autrefois de prestige et de puissance financière, n’ont plus la cote, sauf dans les pays émergents. La preuve par Mercedes.

Qui rêve encore de s’acheter une  Classe S, vaisseau amiral de Mercedes? Des automobilistes chinois à l’évidence mais de moins en moins d’Européens et à terme sans doute moins d’Américains. En Belgique , même le marché de la Classe E a chuté de plus de 20% depuis le début de l’année. « Heureusement que nous avons redynamisé  à temps la Classe A« , avoue Christophe Vloeberghs (Mercedes-Benz Belgique), car seuls les segments B et C sont encore en croissance »  (C=Audi A4, BMW Série 3, Mercedes Classe C).

Bien sûr, au niveau mondial, les grosses voitures restent indispensables pour le constructeur de Stuttgart qui a investi récemment 1 milliard d’euros dans le renouvellement partiel de la « E », après  avoir perdu le leadership du segment au profit de la BMW Série 5. C’est un créneau qui intéresse encore le marché fleet qui monopolise 70% des ventes avec un premier prix à 40.000 euros mais la facture finale grimpe vite de 10 à 20.000 euros supplémentaires. « De toutes façons, nous avons compris qu’au-delà de 75.000 euros – le premier prix d’une Classe S se situe à 78.750 euros-, on ne vendait plus de voitures de grande série« , ajoute le porte-parole belge. Il n’est pas question ici de Ferrari et d’autres produits de niche hors normes  qui se portent comme un charme.

En Europe,  les ventes de voitures compactes ont progressé  de près de 50% en 2010 et 2011. La courbe ne risque pas de s’inverser si on se réfère à  un « downsizing » généralisé et imputable tant aux restrictions budgétaires qu’à une culture automobile en évolution. Malheureusement, le succès profite trop peu aux  constructeurs généralistes (PSA, Renault, Fiat), avec quelques exceptions comme la Citroën DS3 ou  l’incontournable Volkswagen Golf, et en attendant d’évaluer l’impact de nouveaux SUV comme la Renault Captur. Le client réclame  aujourd’hui plus d’originalité esthétique et de technologie.

Les marques allemandes premium l’ont bien compris et ont investi ce segment depuis quelques années à travers les Audi A3 et  BMW Série 1 qui se singularisent par une technologie innovante, des équipements variés et une image forte. De quoi séduire notamment une clientèle de jeunes cadres  bénéficiant de revenus confortables ou d’un véhicule de société.

Ce succès a incité Mercedes à changer son fusil d’épaule au  moment de renouveler une Classe A sage et  aux allures de monovolume. Inaugurée fin 2011 avec une Classe B surélevée et relativement classique,  la nouvelle plate-forme a donné naissance  un an plus tard à une berline « Classe A » compacte et révolutionnaire… pour Mercedes: look agressif, finition intérieur high-tech, nouvelles lignes d’équipement, comportement très dynamique, moteurs au besoin  jusqu’à 250 chevaux et davantage. En plus d’un prix de base relativement contenu (juste sous la barre des 25.000 euros en version essence 1.6), même si la majorité des acheteurs optent pour des finitions supérieures. Après la berline Classe A, un coupé CLA est apparu il y a deux mois, et on attend en septembre le crossover compact GLA dérivé d’un prototype a priori très séduisant, disposant de deux ou quatre roues motrices à travers une gestion électronique. Un quatrième modèle est annoncé sur les mêmes bases et aux allures de  petit break dit « de chasse ».

Aujourd’hui en Belgique, 50% des ventes de Mercedes concernent le segment B,  et les 13.000 Classe A et B écoulées à ce jour confirment le bien fondé de cette nouvelle approche. La question reste de savoir si elle sera aussi rentable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s