Ce week-end sur les routes, il faudra se méfier de la canicule


Avant de (re)prendre la route sous de fortes chaleurs, ouvrez portes et fenêtres pour faire circuler l'air (ph. Y. d.P.)
Avant de (re)prendre la route sous de fortes chaleurs, ouvrez portes et fenêtres pour faire circuler l’air. (ph. Y. d.P.)

Juillettistes et aoûtiens se croiseront le prochain week-end sur la route des vacances. Au menu, bouchons et, cette année, température au-delà de 30° et risques d’orages. Comment se prémunir des effets de la canicule en voiture, avec ou sans l’aide de l’air conditionné?

C’est chaque été le même refrain et il n’y a pas de raison qu’il change malgré un recul  des réservations: le croisement sur les routes des vacanciers de juillet et d’août fera du prochain week-end un des plus encombrés de l’année.

Que faire pour éviter ces bouchons? Opter pour un autre jour de départ – par exemple le jeudi ou le dimanche- n’est pas évident quand on sait que la plupart des locations se font du samedi au samedi. Partir samedi matin très tôt est en revanche plus réaliste, surtout après avoir consulté les prévisions météo: jusqu’à 36° à Dijon ou Beaune, 37° à Lyon, 36° encore à Avignon, avec ou sans orage selon les régions. Mieux vaut avoir quelques centaines de kilomètres derrière soi avant que le soleil n’atteigne le zénith.

Mais encore? Voici quelques conseils ou rappels. Les premiers concernent tout le monde: évitez d’encombrer trop l’habitacle avec des bagages afin que l’air continue à circuler, notamment aux places arrière; placez au besoin un pare-soleil sur la custode arrière (et un autre sur le pare-brise pendant les périodes de stationnement prolongées); emportez bien sûr eau en suffisance (son prix grimpe dans les stations-service), serviettes éponges et si possible glacière et brumisateur.

Si votre voiture bénéficie de l’air conditionné:

– Avant de partir, ouvrez d’abord portes et fenêtres pendant une ou deux minutes pour évacuer l’air chaud.

– Orientez les ouïes vers le pare-brise et les pieds et pas en plein visage.

Réglez l’air conditionné pour éviter un trop grand écart de température entre l’habitacle et l’extérieur (idéalement, 5° d’écart et pas plus de 10°)

– Avant un arrêt, rapprochez l’air conditionné de la température extérieure pour éviter un choc thermique, surtout pour les enfants et les personnes âgées.

– Passez de temps à autre une serviette sur votre visage car l’air conditionné enlève chaleur et humidité (il suffit de voir les « pertes » d’eau sous la voiture)  et assèche notamment les yeux.

– N’abusez pas de l’air conditionné qui n’est pas vraiment écologique et qui augmente la consommation en carburant.

Si votre voiture n’est pas équipée de l’air conditionné:

– Commencez aussi par ouvrir portes et fenêtres pour faire circuler l’air.

– Coincez des serviettes humidifiées dans les fenêtres en veillant à ne pas gêner la visibilité du conducteur.

– Entrouvrez une fenêtre à l’avant pour laisser circuler l’air.

– Sachant que la conduite dans un habitacle surchauffé fatigue davantage,  veillez à ce que le conducteur multiplie les arrêts.

Enfin, n’oubliez pas  une statistique rarement évoquée dans les campagnes de sécurité routière: plus que la vitesse, la somnolence est la principale cause d’accidents sur les autoroutes!

Bonnes vacances!

Que consommer quand il fait chaud?

 

Publicités

Une réflexion sur “Ce week-end sur les routes, il faudra se méfier de la canicule

  1. Chère Simone,

    Bonne idée que ton article et bravo pour les conseils auxquels j’ai plaisir à ajouter quelques précisions :
    1) malgré la persistante habitude d’acheter des voitures noires ou très foncée et la mode (que je considère comme absurde mais c’est un autre sujet!) des voitures à couleur satinée voire matte, vivent les voitures (très) claires voire blanche qui donnent sous le soleil une température moins et parfois nettement moins élevée de l’habitacle et cela d’autan plus que le toit et les vitres seront tenues propres et bien brillantes pour « réfléchir » les rayonnements du soleil (en particulier les rayons infra-rouges). Volkswagen a édité un intéressant communiqué de presse à ce sujet il y a une quinzaine d’années et ton ami (et auteur!) Y.deP. doit peut-être en avoir encore une copie pour en faire profiter tes lecteurs !
    2) Dès que l’on roule à bonne allure (>80km/h env.) l’ouverture d’une seule fenêtre d’une voiture « détruit » tellement son aérodynamique que l’augmentation de consommation peut atteindre 4 fois celle générée par un air conditionné moderne.
    3) des études ont mis en évidence que le conducteur développe le maximum de ses qualités dans la fourchette 20 à 26°C, Plus frois ou plus chaud, ses qualités s’émoussent et donc sa conduite diminue de qualité et la consommation augmente! Malgré cela, il semble préférable de ne pas créer dans la voiture une température inférieure de plus de 5°C à la température extérieure.
    4) La ventilation et l’air conditionné sont une chose mais pour que l’un et l’autre fonctionnent efficacement, il est impératif que l’air puissent s’échapper de la voiture or certaines voitures et surtout les break ont leurs ouïes d’extraction disposées dans le coffre à bagages. Il faut dont veiller à ce qu’aucun sac ou vêtement n’obture ces orifices faute de quoi l’airco sera très peu voire pas du tout efficace.

    Belle et bonne route de vacances8

    Philippe Casse

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s