Coup de chaud pour une Tesla électrique très jalousée


L'image de la voiture électrique américaine Tesla a été sérieusement secouée cette semaine.
Après un incendie des batteries, l’image de la voiture électrique américaine Tesla a été sérieusement secouée cette semaine.

Quel est la voiture de luxe la plus prisée des Californiens? La Tesla électrique, devant les modèles « premium » européens et japonais! De quoi susciter des jalousies et des réactions. Surtout lorsque les batteries d’un model S prennent feu.

L’incendie d’une berline Model S a fait grand bruit cette semaine aux Etats-Unis, entraînant une sérieuse correction pour l’action Tesla surévaluée après avoir vu sa valeur multipliée par plus de 300% en sept mois! Si la capitalisation de la jeune marque américaine était comparable à celle de Renault en début de semaine, il a suffi de deux jours pour qu’ elle perde  près de 3 milliards de dollars  à Wall Street, soit l’équivalent de 2,2 milliards d’euros. De quoi s’interroger d’abord  sur la volatilité de ce marché.

Que s’est-il passé dans la région de Seattle? Un automobiliste roulant semble-t-il à vive allure a roulé sur un objet métallique qui a endommagé la partie avant de la voiture, provoquant l’incendie spectaculaire d’un des éléments des batteries lithium-ion. Le conducteur a pu quitter sa voiture sans être blessé et l’incendie a été rapidement maîtrisé, mais les images ont fait le tour du monde de la toile.

Dangereuse, la Tesla? Un tel incident isolé ne permet pas de tirer la moindre conclusion à ce stade. En revanche, tous les constructeurs de  voitures électriques connaissent les risques de surchauffe et d’explosion de ce type de batteries et la nécessité de les protéger au maximum des chocs. Chez Mitsubishi par exemple, deux modèles -Outlander et i-MEV- avaient été victimes de surchauffe, incitant à recontrôler la production.

Avant cet incident, la success story Tesla, née de l’imagination d’un milliardaire californien, avait les allures d’un miracle de la Silicon Valley en associant l’absence de pollution locale -les autorités californiennes sont très exigeantes sur le sujet-  à des performances hors du commun et à une accélération que nous avions très brièvement testée lors du Salon de la voiture électrique à Monaco.

Ainsi, le model S développe selon les versions entre 225 et 310 kW, offre une autonomie de  375 à 500 km et peut atteindre des vitesses comparables à celle des modèles thermiques équivalents.

Après avoir séduit une clientèle américaine haut de gamme et donné cette année des couleurs au marché local des voitures électriques, le  constructeur Tesla a d’autres ambitions avec d’autres modèles. Il vient aussi d’élaborer un système d’échanges de batteries en 90 secondes, travaille sur une voiture autonome à 90% et s’intéresse à tous les pays y compris la Belgique où un show room a été inauguré il y a quelques mois. On peut y commander le Model S dont le premier prix est de l’ordre de  70.000 €.

A ce stade, la production reste relativement limitée – 30.000 voitures par an- mais on n’imagine pas que le premier accroc vécu cette semaine remette en cause les ambitions de Tesla ni une telle aventure technologique mais aussi financière. Ce qui n’exclut pas des adaptations techniques pour tenter de ne pas revivre une expérience similaire.

 La dernière coqueluche de la Silicon Valley

Publicités

2 réflexions sur “Coup de chaud pour une Tesla électrique très jalousée

  1. Une deuxième Tesla en feu

    C’est au milieu du mois d’octobre qu’à eu lieu ce second accident mettant en scène une Tesla Model S qui, après avoir percuté un arbre et un rond-point, a pris feu. Vraisemblablement, le conducteur était complètement ivre mais s’en est sorti sans aucune séquelle physique. Celui-ci avait d’ailleurs pris le soin de quitter le lieu de l’accident pour échapper à toute question de la police.

    Selon Tesla, c’est la vitesse à laquelle le véhicule est venu percuter l’arbre qui a entraîiné l’incendie. Tesla a d’ailleurs affirmé être grandement soulagé que le conducteur ne soit pas blessé en affirmant qu’elle ferait tout son possible pour qu’un tel incident ne se reproduise plus à l’avenir.

    Par ailleurs, cet accident a coûté cher à la marque qui a vu son action en bourse baisser de 4% à Wall Street le 28 octobre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s