Une hiérarchie contestée sur un marché belge stable


Avec un total de 486.737 immatriculations, le marché belge des voitures neuves est apparu stable en 2013  (- 0,14% par rapport à 2012).Mais qui est deuxième derrière Volkswagen, leader incontesté?

Volkswagen a dominé le marché belge en 2013.
Volkswagen a dominé le marché belge en 2013.

A nouveau en hausse en décembre malgré la proximité du Salon de Bruxelles, le marché belge des voitures neuves vient d’achever une nouvelle bonne année, même si les chiffres  masquent la cascade de remises et de réductions diverses qui tiennent les ventes à bout de bras.

Comme prévu, la marque en pointe en 2013 fut Volkswagen, avec plus de 50.000 immatriculations. Mais qui est deuxième? Officiellement, c’est Renault (45.652) mais la hiérarchie risque d’être bousculée – comme ce fut le cas fin novembre où Peugeot accéda au premier accessit- lorsqu’on connaîtra les chiffres nets. En effet, plusieurs importateurs ont pris l’habitude d’immatriculer plus de véhicules que ceux effectivement vendus. Si la pratique se justifie pour des modèles proposés en démonstration ou en location à court terme, l’ampleur des chiffres rend parfois la hiérarchie peu crédible et ne sert qu’à forcer la réalité. Un autre exemple est fourni par Fiat tombé fin novembre de la 14 e à la 17 e place, avec à la clé un recul par rapport à 2012 au lieu de la progression initialement annoncée! Pour connaître les chiffres définitifs de 2013, on attendra donc les désimmatriculations opérées dans les 30 jours et les chiffres nets  diffusés par la Fébiac.

A propos de 2013 toujours, on notera que, parmi les dix premières du marché, trois marques seulement ont obtenu de meilleurs scores qu’en 2012: BMW (+ 3,8%), Mercedes (+ 14,64%) très satisfait des ventes de la Classe A et Hyundai qui poursuit une progression fulgurante (+ 27,34%) et accède de ce fait au top 10.

Le top 10 des immatriculations brutes 2013 (hors désimmatriculations après un mois): 1. Volkswagen, 50.080; 2. Renault, 45.652; 3. Peugeot, 38.803; 4. Citroën, 33.884; 5. Opel, 33.555; 6. BMW, 31.081;7. Audi, 29.305;, 8. Ford, 25.624; 9.Mercedes, 24.414; 10. Hyundai, 18.600.

Publicités

2 réflexions sur “Une hiérarchie contestée sur un marché belge stable

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s