Merckx-Ickx: une expo en hommage à deux sportifs de légende


Jacky Ickx et Eddy Merckx: une vraie complicité.
Jacky Ickx et Eddy Merckx: une vraie complicité.

Le Trade Mart à Bruxelles accueille à partir de demain une exposition consacrée à Eddy Merckx et Jacky Ickx. Leurs points communs: des palmarès exceptionnels et l’approche du 70 e anniversaire.

Voir Eddy Merckx et Jacky Ickx assis côte à côte ce midi au Trade Mart et riant de leurs blagues de potache offrait un vrai moment de plaisir. Qu’ont en commun ces deux champions,  en dehors de carrières magnifiques? En tout cas, le goût du vélo qui a mené le premier à la carrière que l’on connaît et que le second a pratiqué assidûment pour le fun et la  forme physique. Les cols,  eux et la bande de copains qui les entouraient en ont gravi des dizaines. « Après 100 ou 120 km, Eddy me disait qu’il s’était juste échauffé, raconte Jacky Ickx. Moi, j’étais bon à me mettre au lit pour l’après-midi. Je me suis vengé en lui donnant quelques frayeurs comme passager sur le circuit de Francorchamps! »Car, contrairement à la descente de cols où il prenait parfois des risques jugés fous par le commun des mortels, Eddy Merckx nous avait avoué en son temps avoir peur de rouler vite en voiture!

Pull beige pour « Le Cannibale », costume bleu et cravate pour « Monsieur Le Mans », les deux hommes sont apparus très décontractés face à ce nouvel hommage qui leur est rendu. Même si Jacky Ickx, devenu philosophe au fil des joies et des épreuves de la vie, a profité d’un parterre élargi de journalistes flamands et francophones pour défendre l’image d’une certaine Belgique, à côté de la passion, « le moteur qui donne le courage d’aller plus loin »: « l’hymne national et les couleurs du drapeau belge ont été importants pour nous. A travers ses sportifs internationaux mais aussi grâce à des industriels et à des scientifiques, la Belgique a toujours bullé dans le monde, au-delà de nos frontières régionales »

« Qu’ajouter de plus? demande Eddy Merckx qui défend lui aussi l’idée de la Belgique et évoque « le sport, école de vie »

Créée à l’initiative de deux sociétés flamandes – les Editions Cannibale & Pièce Montée- et sous la direction artistique de Stephan Vanfleteren, photographe et cameraman reconnu, l’expo Merckx-Ickx joue sur la complicité entre ces sportifs de renom dont témoigne à l’entrée une photo géante des deux hommes vus de dos et se tenant par l’épaule. Chacun dans sa tenue de sportif, Eddy et Jacky se sont prêtés sur un aéroport au jeu d’un « duel » entre un cycliste et un pilote automobile.

L’expo elle-même, alimentée par des  textes chronologiques et de multiples objets souvenirs, rassemble les vélos et les voitures les plus emblématiques ayant marqué les deux carrières, en plus de films, d’interviews et de l’inévitable mise en scène de toute exposition aujourd’hui: un café des sports dans les Flandres, un paddock en sport automobile, une pièce où, sur fond sonore de Jacky Ickx évoquant l’ange gardien qui a accompagné sa carrière, sont repris, année après année, les noms des pilotes morts en course.

Une exposition à découvrir, et pas seulement par les nostalgiques qui ont suivi de près – la chance des journalistes sportifs- ou de loin deux destins exceptionnels. Jacky Ickx aura 70 ans le 1er janvier 2015, Eddy Merckx le 17 juin.

Eddy Merckx/Jacky Ickx 70 ans, Trade Mart au Heysel à Bruxelles, du 4 décembre 2014 jusqu’au 21 juin 2015. 

Ickx expo

Merckx expo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s