Un début de course très chahuté aux 24 Heures de Spa


24 Heures départ

 

Pluie, sorties de route et « safety cars » ont rythmé les 24 Heures de Spa ce samedi.

De mémoire de suiveur, un départ et des premières heures sous la pluie et sur  un circuit noyé sont rares dans l’histoire des 24 Heures de Spa. Pour une fois, le célèbre microclimat de Francorchamps n’est pas en  cause ce week-end : la pluie et les rafales de vent étaient bien annoncées dans la plus grande partie de la Belgique. De là à imaginer un « temps de rallye » au 24  Heures, il y avait de la marge, avec une température de 11° et un sommet du raidillon noyé dans la brume.

Comment allait se dérouler le départ sur une piste détrempée après des essais sans pluie, à l’exception du warm up de samedi matin ?  La direction de course avait tout envisagé, y compris de retenir les 57 voitures pendant quelques tours derrière une « safety car », le temps de laisser chacun trouver ses marques. Et pourtant, à la fin du tour de chauffe, on vit la voiture officielle s’effacer après le virage de la Source et les deux McLaren de Estre et Parente s’élancer …avant la ligne de départ devant l’Audi WRT de Stippler  en pole position et l’autre Audi de Rast. Un tout petit peu en retrait, Maxime Martin (BMW) était aux prises avec la Bentley de Maxime Soulet.

Moins d’une demi-heure après le départ, un incident au freinage des Combes – la Ferrari de Duqueine heurtait les rails- provoqua une première sortie des safety cars. Le rail à peine réparé, une deuxième sortie de route au même endroit (une BMW menée par Ojjeh) bloqua à nouveau et pour plus longtemps une course très chaotique, le temps de remettre les rails en état au chalumeau.

Alors que le cap de la première heure venait d’être passé, le peloton roulait toujours au ralenti, emmené par la McLaren de Parente devant la Mercedes de Christodoulou. Un classement anecdotique à ce stade et perturbé en outre par les concurrents bloqués à la sortie des stands.En quelque 3 heures, on n’assista pas à plus d’une demie-heure de course.

Au-dessus de Francorchamps, le ciel semblait se calmer. Afin de laisser place au duel Audi- BMW attendu ? Non, la pluie se remit à tomber, avant une brève accalmie aux alentours de 20 h. Le temps de s’intéresser à un classement qui, jusque là, ne présentait guère d’intérêt.

Et qui était en tête ? L’Audi N°1 de  Rast-Vanthoor-Winkelhock, l’équipage victorieux en 2014 qu’on pointait… au 16e rang après une heure de course. Le team WRT avait fait a priori un bon choix : laisser le même pilote au volant pendant 3 heures, en l’occurrence René Rast qui maîtrisa l’évolution de ce début de course folle et évita toutes les embûches. Mais alors que la piste séchait progressivement et que le peloton s’animait enfin, l’Audi de Salaquarda, l’équipier de Fred Vervisch, quitta la route à la sortie de la rapide courbe de Blanchimont à 20h45, emportant quelques dizaines de mètres de pneus protecteurs. Suivit une nouvelle et longue intervention des services de sécurité, en plus du retour de la pluie…

Sortie de route de Vanthoor

Entre-temps, la « vraie » nuit était tombée sur le circuit. Pour vivre enfin une course d’endurance digne de ce nom ? Tout le monde l’espérait, y compris les courageux spectateurs qui avaient bravé les éléments et espéraient le retour annoncé d’une météo plus clémente. Malheureusement, le duel Audi-BMW était  alors perturbé par une sortie de route du leader Vanthoor qui rejoignait le stand avec une R8 sérieusement endommagée. Ainsi, peu avant 23h, le  peloton était emmené par la Mercedes de Stef Dusseldorp devant l’Audi d’Edward Sandstrom et la BMW de Werner, l’équipier de Maxime Martin. Pas vraiment le classement attendu au départ.

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s