Mini Cooper S cabrio: ludique et technologique


Mini_Cooper_S_cabrio

Trouver du plaisir à la conduite d’une Mini au grand air en bénéficiant de performances très sportives et des derniers équipements sophistiqués du groupe BMW, c’est possible. Il faut juste accepter d’y mettre le -gros- prix. Retour en cette fin août sur une découverte ludique.

Evacuons d’emblée un sujet « délicat »: la nouvelle Mini Cooper S cabrio mise à notre disposition était proposée à 43.485 € TVAC.  Soit un prix de départ de 29.780 € plus 13.705 € d’options en tous genres. Une addition coquette, salée, déraisonnable ? Chacun jugera selon ses critères personnels après avoir admis une évidence : son image « premium, Mini, comme d’autres constructeurs, la fait payer au prix fort.

Passé ce constat, le charme, à l’évidence, continue à fonctionner pour l’ensemble de la gamme, même si les Mini actuelles n’ont plus rien à voir avec les anciennes versions ayant précédé le rachat par BMW en 1994 : leur taille variait de 3,05 à 3,17 m de long et le moteur de la Cooper S développait 70 ch. Assez pour nous faire rêver à l’époque.

Avec une longueur de 3,82 m (3,85 m pour la Cooper S) et un moteur 2 l. de 192 ch, on est entré dans un autre monde. Seuls un certain style et les boutons de commandes autour du grand écran central évoquent un passé lointain.

Un son et des accélérations

Pour qui aime la mécanique et les sensations fortes, la Cooper S, c’est d’abord un son et des accélérations fulgurantes avec les rapports de la boîte automatique qui s’enchaînent. Les mêmes sensations au volant d’une berline traditionnelle, on doit les rechercher dans le haut de gamme. Et puis il y a la maniabilité et la tenue de route qui mériteraient un passage sur un circuit fermé, à l’image des tests effectués par Mini au Nürburgring. Plus rigide, le châssis de ce cabrio accepte d’être malmené même si cet usage ne peut être aujourd’hui qu’occasionnel. Un rythme qui fait aussi grimper la consommation au-delà de 12 l/100 km, au lieu d’une moyenne en nos mains de 9,4 l. quand même (ville, routes et autoroutes).

Bien sûr, l’électronique s’adapte à tous les styles de conduite et, à une époque où les cabrios défient la météo, la Cooper S dotée d’arceaux anti-retournement dans les appuie-tête est aussi à l’aise au grand air. Il suffit de rabattre électriquement la capote souple (la manœuvre demande 18 secondes et peut se faire jusqu’à 30 km/h) et de placer l’indispensable coupe-vent qui sacrifie les places arrière. Grâce à un bon chauffage, la balade reste agréable jusqu’à une vitesse de 90 ou 100 km/h. Un seul inconvénient bien connu : avec la capote rabattue, la visibilité arrière reste médiocre.

Toit ouvrant et capote bien isolée

Autre possibilité selon la température et les envies : s’en tenir à la formule « toit ouvrant » que permet le système. Et puis, sachant que la décapotable a ses limites, ce cabrio est apprécié en version fermée grâce à la bonne isolation de la capote qui se fait presque oublier. C’est le moment de se souvenir en usage traditionnel que le gain de 10 cm en longueur n’a pas seulement concerné la face avant mais aussi le coffre (capacité de 160 à 215 l, + 35 l) et un petit peu l’habitabilité de cette « 4 places » occasionnelle.

Aux places avant, les passagers sont gâtés, installés dans des sièges sport – le confort de suspensions réglables a sensiblement progressé- et au milieu d’un habitacle très séduisant associant dans le véhicule d’essai cuir brun et noir, sky et finitions type métal. Autour de l’énorme écran central, les petites palettes en métal entretiennent la nostalgie et font découvrir un équipement somptueux, de série (sièges sport, climatisation électronique, ordinateur de bord, appel en cas d’urgence, alarme) et surtout en option : boîte automatique sport à 6 rapports avec palettes au volant pour les commandes manuelles, affichage tête haute dans le pare-brise, phares LED, suspension pilotée en 3 modes, régulateur de vitesse adaptatif, assistance au stationnement, coupe-vent, systèmes de navigation professionnel et de connexion, caméra de recul, sièges chauffants, jantes en alu de 17 pouces, sono Hardman-Kardon.

Et si cela ne suffit pas pour épater vos amis, montrez-leur le drapeau de l’Union Jack tissé sur la capote et le logo « Mini » qui éclaire le sol lorsque vous déverrouillez les portes. Cette petite sportive cabrio pour adulte gâté a tout d’une grande, prix inclus.

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s