Fiat 124, un spider à l’italienne


Née d’un partenariat avec Mazda et assemblée au Japon, la Fiat 124 Spider est plus qu’une MX-5 rebadgée dont elle conserve le gabarit compact et la maniabilité. Dotée de son propre moteur, elle offre surtout une vraie originalité esthétique « à l’italienne ».

Cela faisait plus de 10 ans que Fiat était absent du marché des spiders – le dernier modèle fut la Barchetta. Et dans une gamme devenue très rationnelle en dehors de la « Cinquecento », le retour d’un petit roadster envisagé un moment chez le cousin Lancia était très hypothétique.

Il a donc fallu un partenariat avec Mazda pour relancer le projet sur base de la MX-5, le roadster le plus vendu de l’histoire (1 million d’exemplaires de février 1989 au printemps 2016). D’accord, la petite Fiat est assemblée bien lui de Turin (à Hiroshima) et sa plate-forme tout comme son système de propulsion (roues arrière motrices) et son agencement intérieur sont ceux de la MX-5. Mais à l’inverse de Chrysler rebadgées Fiat et dépourvues de toute personnalité, le constructeur italien a réussi à donner une identité à cette 124 qui n’est pas sans rappeler le modèle éponyme de 1966.

La 124 Spider, c’est d’abord un coup de cœur esthétique qui ne peut pas laisser indifférent. Mais la séduction ne s’arrête pas là. Un peu plus longue (4,06 m, + 15 cm) que son équivalent japonais et dotée d’un petit coffre de 140 l. (+10 l), la 124 bénéficie de tous les atouts qui ont fait le succès de la MX-5 pensée dans l’esprit des spiders anglais devenus, à l’image de la MGB, des ancêtres très prisés aujourd’hui.

Un habitacle fonctionnel et un peu étriqué

Dans un habitacle sans doute un peu étriqué – on touche facilement avec le coude les commandes placées sur la console centrale-, et face à un petit volant droit orné du sigle Fiat (la seule note maison !), le conducteur retrouve la MX-5 : espace fonctionnel sans fioriture, direction précise, commande de boîte (manuelle et à 6 vitesses) parfaite mais espaces de rangement réduits au strict minimum : ni boîte à gants ni bac dans les portières et juste une petite boîte entre les deux sièges. Inutile de chercher la commande automatique d’ouverture de la capote en toile ; heureusement le maniement se fait très aisément avec une seule main.

C’est le moment de prendre la route après avoir actionné le bouton de mise en route du moteur : à l’inverse des deux mécaniques disponibles sur la japonaise, la 124 est associée au seul 1.4 turbo multiair à essence, un 4 cylindres fournissant 140 ch à 5.000 tr/min pour un couple de 240 Nm à un régime assez élevé (2.250 tr/min). En pratique, il faut un peu jouer de la commande de boîte à bas régime mais à un rythme un peu plus élevé, la mécanique ne manque pas de peps et se donne même des accents sportifs. Un dynamisme qui se marie bien avec le comportement d’un petit spider très stable, joueur au besoin et associé à des suspensions relativement fermes mais sans excès.

Consommation très variable

Au prix de quelle consommation ? Comme toujours avec les petits moteurs turbo, elle varie énormément en fonction du style de conduite. Pour mémoire, les chiffres officiels sont de 6,6 l/100 km en cycle mixte (9,1 l en cycle urbain) avec un rejet de 148 gr de CO2/km. En pratique, comptez 7 à 9 l. (7,3 l dans nos mains à un rythme raisonnable).

En conclusion, voilà, au-delà du plaisir esthétique, un cabrio convenant parfaitement à une balade campagnarde à deux. Pour de plus longs trajets en revanche, il faudra se montrer très parcimonieux dans les bagages et faire preuve d’astuces pour organiser l’habitacle.

Prix à partir de 23.135 €.

Publicités

2 réflexions sur “Fiat 124, un spider à l’italienne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s