Une Mini Clubman très exclusive et néanmoins familiale


D.R.

Surprenante Mini Clubman en version John Cooper Works « All 4 », aussi à l’aise en ville qu’en montagne mais proposant quand même plus de 300 ch sous le pied. Diantre !

Un a priori peu favorable, voire des craintes initiales peuvent se transformer au fil des kilomètres en une très agréable surprise. Témoin, la plus puissante des Minis prise en mains au pied levé et en remplacement d’une BMW Série 1 Diesel bloquée en dernière minute suite à une crevaison…

Un long périple sous la pluie

Le temps de caser personnes et bagages avec moins de difficulté que redouté, le périple ne s’annonçait pas trop aisé sous une pluie assidue qui n’allait jamais nous quitter lors d’un périple aller-retour de 2.000 km, entre autoroutes, nationales et parcours montagneux !

Comment la « grande » Mini break baptisée Clubman et dotée de la puissante des mécaniques allait-il se comporter dans de telles conditions, pour le conducteur et ses accompagnants ? Beaucoup mieux que prévu. La surprise fut d’autant plus évidente que ce n’était pas gagné sur papier, eu égard au gabarit général et à l’habitacle de cette berline compacte (4,25 m de long) et au moteur 2 litres turbo débordant de chevaux.

De 231 à 306 chevaux

Si des aménagements esthétiques minimes distinguent la nouvelle Mini Clubman John Cooper Works ALL 4 (nouveau bouclier et feux arrière au motif de l’Union Jack), l’essentiel est ailleurs pour ce modèle reposant sur la même plate-forme que plusieurs versions BMW Série 2 et 2, X1 et X2. A commencer par le moteur essence 2 litres passé de 231 à 306 chevaux : turbo plus gros, nouveaux injecteurs au débit plus élevé et circuit de refroidissement séparé pour la transmission.

Et pour faire passer la puissance, le train avant associé à un autobloquant mécanique et à un contrôle de stabilité DSC peut compter sur la transmission intégrale prévenant le risque de patinage en répartissant le couple entre les deux trains. Différents aménagements justifiant aussi un poids de 1.600 kg.

Puissance gérable

Circonstances routières et météorologiques obligent, le passage de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes ne sera pas testé mais quelques forte accélérations occasionnelles n’en seront pas moins décoiffantes. Très sportive, la puissante Clubman ? A l’évidence oui, mais comme sur beaucoup de voitures modernes, souplesse et électronique permettent aussi une conduite « en bon père de famille ».

Seul le bruit rauque des échappements évoquera à nos oreilles une cavalerie bien présente. A un rythme plus élevé, les puristes noteront que la boîte automatique à 8 vitesses pourrait être plus réactive. Le phénomène est moins marquant en utilisant les palettes au volant.

Mieux : sous des routes souvent détrempées ou sur un itinéraire sinueux en montagne – et, sur place, un soleil retrouvé-, le châssis affûté, pas plus que la direction, la motricité ou les freins, ne seront pris en défaut. Seules les gerbes d’eau des camions inondant le pare-brise lors de dépassements un peu délicats rappelleront qu’on est bien dans une berline au centre de gravité peu élevé.

Un confort très correct

Même le réglage des suspensions, logiquement un peu ferme, ne perturbera guère conducteurs et passagers, sauf sur le chemin du retour après avoir franchi la frontière belge. Merci au réseau routier wallon.  D’autres désagréments envisagés ne seront pas confirmés : le confort et l’espace aux places arrière s’avéreront plus que corrects, tout comme le volume du coffre (360 dm3) fermé par deux portes inédites évoquant l’histoire de la Clubman.

Raisonnable pour les raisons expliquées plus haut, la conduite se traduira par une consommation moyenne de 8,4 l/100 km proche des chiffres conventionnels (rejet de 162 gr de CO2/km). Bénéficiant d’un grand toit ouvrant et de sièges en cuir, l’habitacle soigné fera partie de l’agrément d’un long périple vécu sans fatigue particulière pour les 4 passagers.

Voilà donc une berline très sportive mais capable de se donner les allures d’une familiale compacte. Le prix, lui, reste exclusif (à partir de 45.000 €, hors packs et options).

D.R.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s