En France, la voiture reste, par défaut, un acteur essentiel de la mobilité

Le partage de la mobilité entre les différents modes de transport incite les pouvoirs publics français à une certaine prudence. (Ph ydp)

Alors que, dans le prolongement du confinement, les mesures en faveur d’une  mobilité plus diversifiée, voire anti-automobile, se multiplient en Belgique et notamment à Bruxelles, les pouvoirs publics français se montrent prudents sur le rôle futur de la voiture qui reste un acteur essentiel en dehors des villes.

Lire la suite

Un coup de boost inespéré à une autre mobilité. Et après ?

La cohabitation accrue entre des modes de transport variés va demander plus de respect et de  tolérance des uns vis-à-vis des autres. (Rep. photo ydp)

On le dit et on veut le croire, sans en être sûr du tout: le monde après le covid 19 ne sera plus comme avant. Les mêmes incertitudes concernent la mobilité du futur, même si la crise actuelle a les allures d’un fameux tremplin pour de nouvelles pratiques.

Lire la suite

Le Salon de l’auto, tribune pour un autre usage de l’automobile

Le développement des transports en commun reste prioritaire pour améliorer la mobilité urbaine.

C’est un classique du mois de janvier : la période du Salon de l’auto offre aussi une tribune à tous ceux qui, à des titres divers, prônent un autre usage de l’automobile, voire sa suppression partielle.

Lire la suite

Vivement la fin de la « Semaine de la mobilité »

 

C’est ce qu’on appelle dans les médias un « marronnier », c’est-à-dire un événement récurrent tournant en boucle et où on peine à trouver des idées nouvelles. La « Semaine de la mobilité » en fait partie.

Lire la suite

La mobilité intelligente arrive

La télématique est en mesure de révolutionner la mobilité.
La télématique est en mesure de révolutionner la mobilité.

Le sujet est incontournable au moment où le Salon de l’auto va ouvrir ses portes ce samedi à Bruxelles (1) : la mobilité. Les enjeux sont immenses et les professionnels sont dans les starting blocks. Et puis surtout, grâce aux nouvelles possibilités de la télématique et au « network », la mobilité intelligente arrive.

Lire la suite

La mobilité ne figure pas- encore- au programme du Salon de Bruxelles

A partir de la mi-janvier, Brussels Expo accueillera le Salon de Bruxelles, son plus gros événement annuel (ph. ydp)
A partir de la mi-janvier, Brussels Expo accueillera le Salon de Bruxelles, son plus gros événement annuel (ph. ydp)

Si Bruxelles conserve avec brio et originalité son Salon automobile annuel – le 95e  du nom aura lieu du 14  au 22 janvier 2017-, il n’y a toujours pas d’espace prévu pour la mobilité du futur.

Lire la suite

La mobilité doit être repensée à l’aide des revenus générés par l’automobile

Repenser la m
Selon une enquête réalisée par la Fédération Internationale Automobile (FIA), 38% des taxes européennes automobiles ne sont pas réinvesties dans l’infrastructure routière. Le constat général vaut aussi pour la Belgique qui souffre notamment d’un manque d’entretien du réseau.

Lire la suite

Haro sur les voitures de société?

’outre l’aspect fiscal favorable, l'utilisateur d'une voiture de société ibénéficie de remises supérieures à un achat en tant que particulier grâce au gros volumes gérés par les loueurs.
Outre l’aspect fiscal favorable, l’utilisateur d’une voiture de société bénéficie de remises supérieures qui ne le laissent pas indifférent par rapport à un achat individuel.

On peut discuter des maux – et des bienfaits- de la voiture de société mais sans a priori sociétal et politique et en prenant en compte à la fois la mobilité, la pollution et les aspects économiques et fiscaux.

Lire la suite

La mobilité au cœur du Salon de Bruxelles sans y être

 

Salon 3

Après les journées VIP et professionnelles, le Salon de l’auto ouvre aujourd’hui ses portes au grand public. Dans le décor prestigieux construit dans les halls de « Brussels Expo », tout est en place pour favoriser les ventes de véhicules, mais un sujet fera à nouveau débat : la mobilité.

Lire la suite

Affaire Volkswagen: on attend des initiatives de la Commission européenne

Ce n'est pas uniquement les moteurs diesel qu'il faut pénaliser mais le niveau de pollution global d'un véhicule.
Ce n’est pas uniquement les moteurs diesel qu’il faut pénaliser mais le niveau de pollution global d’un véhicule.

La Flandre voudrait augmenter la taxe de mise en circulation des  voitures diesel de 1.000 % dès 2016. L’emballement né de l’affaire Volkswagen se poursuit mais on attend surtout des initiatives de la Commission européenne.

Lire la suite