En France, la voiture reste, par défaut, un acteur essentiel de la mobilité

Le partage de la mobilité entre les différents modes de transport incite les pouvoirs publics français à une certaine prudence. (Ph ydp)

Alors que, dans le prolongement du confinement, les mesures en faveur d’une  mobilité plus diversifiée, voire anti-automobile, se multiplient en Belgique et notamment à Bruxelles, les pouvoirs publics français se montrent prudents sur le rôle futur de la voiture qui reste un acteur essentiel en dehors des villes.

Lire la suite

Le Bois de la Cambre partiellement fermé, la fin de l’E 411 aménagée bientôt en boulevard urbain : Bruxelles assume une autre mobilité

Dans un timing à préciser, la fin de l’autoroute E411 à hauteur du Centre sportif de la Forêt de Soignes devrait faire place à un boulevard urbain impliquant aussi la disparition partielle du viaduc Hermann-Debroux. (Ph. ydp)

 

La Région bruxelloise veut repenser le rôle des infrastructures routières dans la ville de demain.

Lire la suite

Un coup de boost inespéré à une autre mobilité. Et après ?

La cohabitation accrue entre des modes de transport variés va demander plus de respect et de  tolérance des uns vis-à-vis des autres. (Rep. photo ydp)

On le dit et on veut le croire, sans en être sûr du tout: le monde après le covid 19 ne sera plus comme avant. Les mêmes incertitudes concernent la mobilité du futur, même si la crise actuelle a les allures d’un fameux tremplin pour de nouvelles pratiques.

Lire la suite

Le Salon de l’auto, tribune pour un autre usage de l’automobile

Le développement des transports en commun reste prioritaire pour améliorer la mobilité urbaine.

C’est un classique du mois de janvier : la période du Salon de l’auto offre aussi une tribune à tous ceux qui, à des titres divers, prônent un autre usage de l’automobile, voire sa suppression partielle.

Lire la suite

Vivement la fin de la « Semaine de la mobilité »

 

C’est ce qu’on appelle dans les médias un « marronnier », c’est-à-dire un événement récurrent tournant en boucle et où on peine à trouver des idées nouvelles. La « Semaine de la mobilité » en fait partie.

Lire la suite

Mobilité: demain à Bruxelles, on rasera gratis

Avant de rêver à la mobilité à Bruxelles en 2040, il y a des mesures  coincrètes à prendre dans l'immédiat. @Bruxelles Mobilité.
Avant de rêver à la mobilité à  Bruxelles (Porte Louise) en 2040, il y a des mesures concrètes à prendre dans l’immédiat. @Bruxelles Mobilité.

A écouter depuis le début de la « Semaine de la Mobilité » les discours des hommes politiques dont celui de Pascal Smet, le nouveau ministre bruxellois (SPA) de la Mobilité et des Transports Publics, on doit être fier d’habiter Bruxelles qui s’apprête à devenir la ville la plus conviviale du Royaume.

Lire la suite

La semaine de la mobilité est terminée. Et maintenant?

Au-delà de la joyeuse cacophonie d'une journée sans voiture, Bruxelles a besoin d'une vraie stratégie réaliste de mobilité.
Au-delà de la joyeuse cacophonie d’une journée sans voiture, Bruxelles a besoin d’une vraie stratégie réaliste de mobilité.

La journée de la mobilité douce, c’était hier à Bruxelles. Vue de la terrasse surplombant les arcades du Cinquantenaire, cette joyeuse cacophonie entre piétons, cyclistes, transports et communs et rares automobilistes avait les allures d’une grande fête de famille sur le thème de « la rue m’appartient ». Mais quid des débats ouverts pendant la « semaine européenne de la mobilité? ». Retour sur quelques propos et pistes évoquées.

Lire la suite

La nouvelle mobilité bruxelloise est aussi liée à l’évolution de la population

L'évolution des parts modales entre voitures, transports publics et marche n'est pas que le reflet d'un choix des usagers mais résulte notamment de contraintes socio-économiques et socio-démographiques.
L’évolution des parts modales entre voitures, transports publics et marche n’est pas que le reflet d’un choix des usagers mais résulte notamment de contraintes socio-économiques et socio-démographiques.

Quelques données concernant Bruxelles, dont le recul de la voiture et le succès des transports publics et surtout de la marche -40% des déplacements internes! -, font penser à un début de révolution de la mobilité. Nuance: cette situation s’explique aussi par les contraintes socio-démographiques d’une ville où la croissance sans précédent s’est accompagnée d’un net rajeunissement d’une population devenue aussi plus pauvre.

Lire la suite

Mobilité: à Bruxelles, l’usage du vélo au quotidien reste anecdotique

Dimanche lors de la journée sans voiture, Bruxelles sera envahi par les vélos. En semaine en revanche...
Dimanche lors de la journée sans voiture, Bruxelles sera envahi par les vélos. En semaine en revanche…

OPINION. Merveilleux objet de loisirs de plus en plus privé pour la balade, le vélo reste très peu utilisé à Bruxelles au quotidien et ne représente que 3,5% des déplacements internes. On lui accorde néanmoins beaucoup d’importance dans les campagnes d’information, les investissements en pistes cyclables et les règlements relatifs à la circulation routière. A raison?

Lire la suite