« Cela n’a pas de sens d’interdire le Diesel à partir de 2030 en Wallonie »

Philippe Dehennin, président de la Fébiac. (ph. ydp)

Au moment où l’attention se focalise sur le Salon de l’auto, extrait d’un long entretien avec Philippe Dehennin, président de la Fébiac depuis juin, témoin privilégié du monde de l’automobile et très critique notamment à propos de l’interdiction des moteurs Diesel en Wallonie à partir de 2030.

Lire la suite

Le Salon de l’auto, tribune pour un autre usage de l’automobile

Le développement des transports en commun reste prioritaire pour améliorer la mobilité urbaine.

C’est un classique du mois de janvier : la période du Salon de l’auto offre aussi une tribune à tous ceux qui, à des titres divers, prônent un autre usage de l’automobile, voire sa suppression partielle.

Lire la suite

Haro sur les voitures de société?

’outre l’aspect fiscal favorable, l'utilisateur d'une voiture de société ibénéficie de remises supérieures à un achat en tant que particulier grâce au gros volumes gérés par les loueurs.
Outre l’aspect fiscal favorable, l’utilisateur d’une voiture de société bénéficie de remises supérieures qui ne le laissent pas indifférent par rapport à un achat individuel.

On peut discuter des maux – et des bienfaits- de la voiture de société mais sans a priori sociétal et politique et en prenant en compte à la fois la mobilité, la pollution et les aspects économiques et fiscaux.

Lire la suite

Mobilité: demain à Bruxelles, on rasera gratis

Avant de rêver à la mobilité à Bruxelles en 2040, il y a des mesures  coincrètes à prendre dans l'immédiat. @Bruxelles Mobilité.
Avant de rêver à la mobilité à  Bruxelles (Porte Louise) en 2040, il y a des mesures concrètes à prendre dans l’immédiat. @Bruxelles Mobilité.

A écouter depuis le début de la « Semaine de la Mobilité » les discours des hommes politiques dont celui de Pascal Smet, le nouveau ministre bruxellois (SPA) de la Mobilité et des Transports Publics, on doit être fier d’habiter Bruxelles qui s’apprête à devenir la ville la plus conviviale du Royaume.

Lire la suite

Lassé par la crise, l’automobiliste a retrouvé au Salon le goût de l’achat

La guerre des prix a été très sévère  au Salon: tout bénéfice pour l'acheteur. Ph. YdP
La guerre des prix du Salon a été très sévère cette année, au bénéfice de l’acheteur en tout cas. Ph. YdP

Loin de toute euphorie, les importateurs automobiles évoquent une certaine reprise du marché belge et l’amorce de nouvelles tendances. Certains ont aussi noté pendant les dix jours du Salon de Bruxelles un changement de comportement des visiteurs: lassés par la crise et une communication reposant sur la peur depuis 2008, ils auraient retrouvé le goût de l’achat. On passerait  lentement « d’un mode crise à un mode reprise », estime le n°1 Volkswagen.

Lire la suite

Des précisions sur la nouvelle taxation automobile

Les nouveaux modes de taxation décidés et envisagés risquent de freiner encore davantage le démarrage de la voiture électrique. (ph. R. Milutin, Le Soir).

En lançant ce lundi le Salon de Bruxelles, qui aura lieu du 12 au 22 janvier, la Fébiac a évoqué les nouveaux modes de taxation frappant la voiture privée et de société. Et Federauto a donné des précisions sur la fin des primes C02.

« Les primes fédérales liées aux rejets de C02, c’est -presque- fini. Pour rappel, elles ne concernent plus que les voitures qui seront livrées d’ici au 31 décembre et celles ayant donné lieu à un bon de  commande signé avant le 28 novembre qui aura été adressé à l’administration au plus tard le 15 décembre et ayant fait l’objet d’une facture d’acompte de 30%. (voir ci-dessous les précisions de Federauto).

Si la brutalité de l’annonce perturbe aujourd’hui le réseau de distribution et les consommateurs, la Fébiac refuse de se plaindre à propos de la fin de ces primes: « on aurait bien sûr préféré qu’elles soient prolongées mais il ne faut pas pleurer la bouche pleine, estime Thierry Van Kan, président de la Fébiac. Ces primes ont coûté 300 millions à l’Etat et permis au secteur  de vivre deux années de ventes record tout en rajeunissant le parc automobile et en incitant constructeurs et consommation à penser à l’écologie ».

En pratique, note Philippe Pirson, Administrateur Délégué de Federauto, « les acheteurs ne se sont pas précipités vers les concessions samedi dernier » mais on s’attend à de nombreuses commandes ces prochains jours. Si les stocks de voitures répondant aux prime sont là, reste à voir comment pourra être gérée la logistique de ce « Salon avant le Salon ».

D’autres discussions  relatives à la nouvelle taxation automobile sont en cours avec l’administration fiscale, notamment à propos de la part déductible de la TVA  sur les voitures de société, entre usage privé et professionnel. Et le nouveau calcul de l’avantage en nature lié à la valeur du véhicule (4% de celle-ci X 6/7e)  sera particulièrement pénalisant pour les voitures électriques achetées par une société et coûtant deux à trois plus qu’un modèle essence ou diesel équivalent.De quoi freiner aussi l’enthousiasme des employés dont le salaire ou la déclaration d’impôts annuelle sera concernée directement par cet avantage.

Si on ajoute qu’il est question de supprimer à terme la prime de 30%, avec un maximum de 9.000 euros, favorisant l’achat d’un véhicule électrique par un particulier, le démarrage de cette dernière risque d’être encore un peu plus ralenti.

Primes C02: les précisions de Federauto

Concernant la suppression de la « réduction sur facture »sur les voitures moins polluantes, Federauto a adressé à ses membres la communication suivante :Le SPF Finances, précise Patrick Piret, conseiller juridique, nous a informé que seules les dispositions suivantes sont actuellement définies relatives aux voitures propres :

A. La réduction sur facture ‘véhicules propres’ est supprimée au 31/12/2011.

B. Pour les voitures commandées avant le 28 novembre 2011, mais non immatriculées avant le 31 décembre 2011, la réduction sur facture peut encore être demandée sur base des deux conditions suivantes  :

  1. qu’une facture d’acompte d’un montant au moins égal au double de la réduction sur facture ait été délivrée
  2. qu’un bon de commande ait été introduit auprès de l’administration avant le 15/12/2011.

Important !

– le paiement de la facture d’acompte n’est pas exigé

– on ne doit pas envoyer une copie de la facture d’acompte à l’administration

– le bon de commande doit être envoyé à l’administration suivante   :

Service Remboursement Dépenses Véhicules Propres

North Galaxy – Tour A – 18e étage

Avenue Roi Albert II, 33 – bte 41

B-1030 Bruxelles

Par courriel : properevoertuigen.vehiculespropres@minfin.fed.be

Par fax : 02/579.95.09 pour les francophones et 02/579.95.08 pour les néerlandophones.

Primes de 15%: un rush attendu en décembre

Pour bénéficier des dernières primes liées aux rejets de C02, chaque nouvelle voiture devra être livrée avant le 31 décembre.

Confirmée par Melchior Wathelet, secrétaire d’Etat au Budget, la fin des primes liées aux rejets de C02 va provoquer un rush en décembre vers les voitures peu polluantes.

Lire la suite

Essence ou diesel: on n’évitera pas un nouveau débat

Moteur diesel ou essence: il va falloir se reposer la question. (ph. Belga).

Ce jeudi, le prix du litre de diesel a atteint un nouveau record . La situation des marchés internationaux n’explique pas tout et on n’évitera pas  un nouveau débat sur le choix entre moteur essence ou diesel.

Lire la suite

Voitures de société et primes C02 sur la sellette

Les voitures de société et les réductions accordées aux véhicules les moins polluants sont sur la sellette (ph. Nicolas Pirlot, Le Soir).

Ce n’est pas une surprise: la voiture de société permettant d’éviter une  partie des charges salariales et les avantages fiscaux liés à un véhicule rejetant moins de CO2 au kilomètre sont sur la sellette.

Lire la suite