Des fermetures d’usines semblent inévitables en Europe

Au vu de la surproduction, l'industrie automobile européenne n'échappera pas à des mesures brutales.

En plus des commentaires autour de multiples nouveautés, trois sujets animent les conversations au Salon de Genève qui ferme ses portes dimanche: les alternatives aux moteurs à combustion, la mauvaise passe du marché européen avec en fond de toile une surproduction flagrante, et enfin les synergies en cours.

Lire la suite